L’Association des bibliothécaires de France s’oppose aux tentatives de censure des bibliothèques publiques

"Madame Anastasie", par André Gill, "L'Éclipse", 19 juillet 1874

« Madame Anastasie », par André Gill, « L’Éclipse », 19 juillet 1874

L’Association des bibliothécaires de France, fondée en 1906, et qui regroupe trois mille adhérents – professionnels des bibliothèques, libraires, éditeurs, centres de documentation, municipalités… –,  prend position contre les appels à la censure visant les bibliothèques publiques.

Certains sites web ont en effet appelé au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales avec la volonté manifeste – mais en rien nouvelle – de disqualifier à la fois les réseaux de lecture publique et l’École.

Les ouvrages incriminés sont tirés d’une bibliographie de 79 livres de jeunesse pour l’égalité, portant essentiellement sur l’égalité femme-homme et l’homosexualité, proposée par le SNUipp-FSU.

Lire la suite