Une utopie : « Nous étions l’avenir », de Yaël Neeman

"Nous étions l’avenir", de Yaël Neeman« Le kibboutz n’est pas un village au paysage pastoral, avec ses habitants pittoresques, ses poules et ses arbres de Judée. C’est une œuvre politique, et rares sont les gens de par le monde qui ont vécu, par choix et de leur libre volonté, une telle expérience, la plus ambitieuse qui fut jamais tentée. Qui pourrait dire non à une tentative de fonder un monde meilleur, un monde d’égalité et de justice ? Nous n’avons pas dit non. Nous avons déserté. »

Une fois n’est pas coutume, nous sommes partis de la quatrième de couverture pour présenter le récit de Yaël Neeman, écrivain israélienne dont paraît Nous étions l’avenir, un titre qui sonne à la fois nostalgique et utopique.

Les deux adjectifs ne sauraient mieux caractériser ce livre, encore que pour le premier, on apportera quelques nuances. Le second en revanche, rappelle des temps désormais très lointain.

Lire la suite

Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, 16-21 mars 2015

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars.

En proclamant cette journée en 1966, l’Assemblée générale de l’ONU a engagé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

Le ministère de l’Éducation rappelle, sur le site Éduscol, que « la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Grande Cause nationale 2015, s’inscrit pleinement dans la Grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République »  et que la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, du 16 au 21 mars 2015, constitue, pour l’ensemble de la communauté éducative et les partenaires de l’école, « un temps fort de réflexion et d’action pour faire vivre les valeurs de respect, de dignité et d’égalité« .

 

Lire la suite

« L’École des lettres », revue papier, pages d’actualités, archives en ligne, est aussi sur Facebook et Twitter

• L’École des lettres est sur Facebook :
https://www.facebook.com/ecoledeslettres.fr : rejoignez-nous !

• L’École des lettres diffuse quotidiennement des informations sur son compte Twitter :
https://twitter.com/ecoledeslettres : suivez-le au jour le jour !

• L’École des lettres développe en permanence des dossiers dans ses pages Actualités :
http://www.ecoledeslettres.fr/actualites: explorez-les régulièrement !

• L’École des lettres met à votre disposition ses archives d’une diversité sans équivalent : consultez-les pour gagner du temps dans vos recherches !

• L’École des lettres présente les sommaires détaillés de la revue depuis septembre 2008 : parcourez-les pour vous inspirer des démarches proposées, toujours expérimentées en classe avec succès.

 

Lire la suite

La politique éducative 2014-2015 dans la circulaire de rentrée

Ministère de l'Éducation nationaleLa circulaire n° 2014-068 du 20 mai 2014 définit les grandes orientations de la rentrée scolaire 2014.

Elle comporte un texte inaugural qui précise la politique adoptée et dix-neuf annexes détaillées que nous reproduisons ici :

1. Le conseil supérieur des programmes : missions et calendrier de travail. – 2. Des pratiques pédagogiques repensées dans une nouvelle organisation du temps scolaire. – 3. L’évaluation des acquis des élèves. – 4. Le conseil école-collège. – 5. Renforcer la continuité de formation de l’enseignement scolaire à l’enseignement supérieur. – 6. Le campus des métiers et des qualifications. – 7. Développer l’apprentissage en établissement public local d’enseignement (EPLE). – 8. La formation continue des adultes. – 9. La contribution de l’éducation nationale au service public régional de l’orientation (SPRO). – 10. Le travail en équipe et la formation dans les réseaux de l’éducation prioritaire. – 11. Le dispositif « plus de maîtres que de classes ». – 12. Mieux scolariser les élèves à besoins éducatifs particuliers ou en situation de handicap. – 13. Le plan de prévention et de lutte contre l’illettrisme. – 14. Lutter contre le décrochage scolaire. – 15. La formation en alternance des stagiaires. – 16. Les services numériques. – 17. La construction d’une mémoire collective. – 18. L’éducation au développement durable. – 19. Une politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves rénovée.

Lire la suite

École numérique : une école augmentée ? Le colloque de l’Orme 2.14

Les Rencontres de l'OrmeLa loi d’orientation et de programmation sur la refondation de l’École de la République, en donnant au numérique une place déterminante, redéfinit un cadre d’objectifs, autour d’un enseignement « au » et « par » le numérique. L’heure est donc de dessiner de nouvelles perspectives, tout en s’appuyant sur les acquis de ces vingt dernières années.

Toutes les questions semblent avoir été explorées, notamment par les Rencontres de l’Orme. Toutes ?

Il y a vingt ans en effet, on considérait que le plus grand danger d’Internet était de ne pas y avoir accès. Aujourd’hui la fracture s’est déplacée. Le vrai risque est d’ordre culturel et cognitif, donc éducatif.

Lire la suite

« La bibliothèque est une affaire publique », lettre ouverte de l’Association des bibliothécaires de France

Association des bibliothécaires de FranceL’Association des bibliothécaires de France (ABF), qui regroupe des professionnels de tous types d’établissements, rend publique ce 23 février une Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales. L’Association y rappelle que « La bibliothèque est une affaire publique« , titre du manifeste qu’elle avait rédigé à l’occasion des élections présidentielles en mars 2012 et que l’on trouvera ci-dessous.

Lire la suite

De quoi la « théorie des genres » est-elle le nom ?

"Résurrection de la censure", par Gavarni (1832)

« Résurrection de la censure », par Gavarni (1832)

Enseignant les Gender Studies et les Cultural Studies dans les universités françaises et américaines depuis une quinzaine d’années, un collaborateur de l’École des lettres, Martial Poirson, analyse en février 2014 les sous-bassements idéologiques d’une polémique dont l’école est le terrain de manœuvre, la société civile le champ d’expansion, et le pouvoir politique le coupable désigné.

Des associations extrémistes n’hésitent pas à appeler au boycott de l’école obligatoire de la République, et une partie de l’opposition nourrit de façon opportuniste un sentiment puritain et homophobe, au prix d’amalgames douteux et de raccourcis contestables

Le désarroi des enseignant est compréhensible face à la violence de telles accusations et à l’indécision apparente de ses tutelles. Le propos de cet article est ainsi de donner quelques points de repère pour mieux appréhender les enjeux du débat et ses possibles dérives.

  Lire la suite

Contre l’obscurantisme et la censure : « Lire est le propre de l’homme. De l’enfant lecteur au libre électeur »

Dessin d'Alan Mets

Dessin d’Alan Mets © l’école des loisirs

L’école des loisirs a publié voici quelque temps un recueil de témoignages et réflexions de cinquante auteurs et illustrateurs pour l’enfance et la jeunesse auquel les polémiques actuelles sur le livre et l’éducation redonnent une très vive actualité.

Ce manifeste de 192 pages, disponible gratuitement, très largement diffusé, se propose de rappeler l’importance du livre dans le développement de l’enfant et de l’adolescent, ainsi que le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et, donc, démocratie.

Comme le souligne Marie-Aude Murail, « ce n’est pas la lecture qui est en danger, ce sont les illettrés ».

Certains pseudo-lecteurs de livres pour la jeunesse – mais vrais agitateurs – souhaitent régulièrement tirer parti de l’ignorance et des peurs pour tenter de disqualifier, auprès des parents et d’une opinion qu’ils espèrent perméables, auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, et, bien sûr, personnels de l’Éducation publique. La ficelle est classique et finit pas s’user. L’objectif récurrent ? Mettre en évidence un « complot » contre la structure familiale traditionnelle avec la complicité d’un État déliquescent.

Les créateurs, les éditeurs, les professeurs et les enfants rêveurs n’ont qu’à bien se tenir.

Car l’enjeu est bien là : c’est l’éducation du sens critique qui donne aux lecteurs la possibilité de choisir et leur assure d’être des femmes et des hommes libres demain. Ces temps-ci, il semblerait que cela ne soit pas du goût de tous…

l’École des lettres

Lire la suite