« Avril et le monde truqué », de Franck Ekinci et Christian Desmares, d’après Jacques Tardi

"Avril ou le monde truqué", de Franck Ekinci et Christian Desmares, d'après l'œuvre graphique de Jacques Tardi © Canal plusComme un préambule à la COP 21

L’œuvre graphique de Jacques Tardi a déjà connu les honneurs d’une adaptation cinématographique avec le film de Luc Besson (2010) tiré des Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec. Néanmoins, le travail du réalisateur de Subway consistait en une incarnation des personnages de la bande-dessinée originelle.

Avec Avril et le monde truqué, les réalisateurs, Franck Ekinci et Christian Desmares, collaborent étroitement avec Tardi pour mettre en en mouvement un univers graphique à part sous sa forme initiale.

L’intrigue d’Avril et le monde truqué virtualise l’histoire contem-poraine. Son élément déclencheur étant la mort dans une explosion de l’empereur Napoléon III à la veille de la bataille de Sedan alors qu’il avait confié à un scientifique le soin de concocter une créature invincible. À partir de là, sans doute, on eût pu croire que le monde allait tourner plus rond, le jeu de dominos des guerres franco-prussiennes s’arrêtant avant de commencer.

Tel n’est évidemment pas le cas…

Continuer la lecture

« Frères de terroirs », par Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde

Jacques Ferrandez, Yves Camdeborde, "Frères de terroirs", Rue de Sèvres, 2014Du producteur au lecteur

« Moi tout seul, je ne suis rien », dit Yves Camdeborde au début de Frères de terroirs.

Pour cette bande dessinée, accompagné du dessinateur Jacques Ferrandez, le célèbre chef est allé rendre visite à ses fournisseurs, des vignerons, éleveurs, artisans, pêcheurs qu’il connaît depuis toujours.

« Nous avions envie de faire un album ensemble, Yves et moi, explique Jacques Ferrandez. Il s’agissait de témoigner de la manière dont Yves travaille avec les producteurs qu’il va voir un peu partout en France. Ce qui m’intéressait c’est cette histoire humaine, cette histoire d’amitié et de fraternité. »

Ce n’est pas le premier ouvrage d’Yves Camdeborde, cinquante ans, dont trente-six passés derrière les fourneaux. Mais c’est la première fois que ce chef médiatique devient, à l’instar d’Astérix, héros d’une bande dessinée. Si l’on considère son combat, le parallèle avec le célèbre petit Gaulois n’est pas anodin. Et loin d’être perdu.

Continuer la lecture

Pascal Bruckner, « Le Fanatisme de l’Apocalypse. Sauver la Terre, punir l’Homme »

La critique, majoritairement négative, s’est montrée souvent injuste à l’égard du dernier essai de Pascal Bruckner, Le Fanatisme de l’Apocalypse. La réaction, en fait, fut assez conforme aux travers que dénonce le livre : un sectarisme étroit de la part des zélateurs de l’écologie ; une préférence marquée de nos contemporains pour les Cassandres, accompagnée d’une méfiance, sinon d’un mépris condescendant pour les égarés à qui viendrait l’idée de remettre en cause la vulgate officielle.

Quelle vulgate ? La suivante : nous sommes tous coupables de la dégradation de la planète et le châtiment (mérité) est pour demain.. Continuer la lecture