500 élèves migrants à la Sorbonne pour la langue française

Ouverture de la cérémonie de remise du DELF dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne par François Weil, recteur de l'académie de Paris © Stéphane Paroux, 2015

Ouverture de la cérémonie de remise du DELF dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne par François Weil, recteur de l’académie de Paris © Stéphane Paroux, 2015

.Mercredi 23 septembre 2015, 17 h, grand amphithéâtre de la Sorbonne, à Paris.

500 enfants et adolescents, de 11 à 19 ans, accompagnés de leurs parents, de leurs professeurs, de leur chef d’établissement, admirent les lieux avant le début de la cérémonie. Ils sont tous migrants, et collégiens ou lycéens parisiens.

Au premier rang, un parterre de personnalités, dont M. Loïc Depecker, délégué général à la langue française et aux langues de France, et les plus hauts représentants du rectorat. M. François Weil, recteur de l’académie de Paris et chancelier des universités, félicite ces élèves parisiens…

Car, ce jour-là, ce sont eux les vedettes. Ils ont réussi le Diplôme d’études en langue français, le DELF, que passent les élèves scolarisés par le Casnav dans les Upe2a ! Comme les acronymes de l’Éducation nationale s’apparentent quelquefois à une langue étrangère, voici le décryptage de cette cérémonie, symbole de l’apprentissage du français en tant que langue scolaire étrangère.

Continuer la lecture

Concours Dis-moi dix mots 2015-2016 – « Dis-moi dix mots… en langue(s) française(s) »

Imagier des dix mots, Concours des dix mots 2015-2016L’opération nationale « Dis-moi dix mots » proposée par le ministère de la Culture et de la Communication (Délégation générale à la langue française et aux langues de France) invite chacun à jouer et à s’exprimer, sous une forme littéraire ou artistique, autour de dix mots et d’une thématique renouvelés chaque année. Ces mots, choisis avec les partenaires francophones (France, Belgique, Québec, Suisse et Organisation internationale de la francophonie qui regroupe 80 États et gouvernements dans le monde), sont une invitation à découvrir d’autres cultures.

La maîtrise de la langue française est au cœur des missions de l’École de la République et le ministère chargé de l’Éducation nationale a décidé d’en faire un chantier prioritaire dans le cadre de la grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République.

L’opération « Dis-moi dix mots » constitue un temps et un champ d’action privilégiés pour développer et conforter la maîtrise de la langue française puisqu’elle permet à l’élève d’apprendre que cette langue a des origines diverses et variées et qu’elle est en constante évolution.

Dans le cadre de cette opération de sensibilisation à la langue française sont organisés deux concours de création littéraire nationaux à dimension internationale :

• le Concours des dix mots, qui concerne les classes de l’enseignement secondaire (collèges et lycées) ;

• le Concours de l’imagier des dix mots, pour les classes élémentaires (écoles).

Continuer la lecture

Illettrisme, difficultés linguistiques : quelles réponses sur le territoire francilien ?

Le MOTifLe MOTif, observatoire du livre et de l’écrit en Île-de-France, organise, en partenariat avec l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme), une journée professionnelle sur l’illettrisme, et plus largement sur les difficultés linguistiques le jeudi 10 septembre 2015 à l’Archipel, Paris VIIIe.

Décrétée « Grande cause nationale » en 2013 par le Premier ministre, la lutte contre l’illettrisme connaît depuis des avancées majeures. Pour autant, sur les territoires, les professionnels et acteurs locaux peinent à comprendre et identifier le phénomène de l’illettrisme, souvent confondu avec les besoins d’apprentissage de la langue française, eux-mêmes importants en Île-de-France.

 

Continuer la lecture

Les Journées nationales d’action contre l’illettrisme

Agir ensemble contre l'illettrismeAujourd’hui en France, 2 500 000 personnes, soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans, ne maîtrisent pas les compétences de base nécessaires en lecture, écriture et calcul pour être autonomes dans des situations simples de leur vie quotidienne, après avoir été scolarisées : écrire un message, lire le carnet scolaire de leurs enfants, comprendre une notice de médicament, une consigne de travail ou de sécurité, utiliser un distributeur automatique de billets, lire un plan, faire un calcul… autant d’actes simples du quotidien qui sont pour elles synonymes de gêne.

Ces personnes ont en commun de cacher leurs difficultés, de ne pas oser dire qu’elles ne savent pas lire ou écrire alors qu’elles ont été scolarisées. Et pourtant, il est possible de réapprendre quel que soit son âge.

Continuer la lecture

Le rôle de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme. Entretien avec Hervé Fernandez

Agence nationale de lutte contre l'illettrismeL’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) a été créée en 2000, à la suite de la publication du rapport de Marie-Thérèse Geffroy évaluant les actions menées par le Groupe pour la lutte contre l’illettrisme (GPLI), fondé en 1984. L’ANLCI reprendra le flambeau avec, à sa tête, Marie-Thérèse Geffroy.

Maintenant un lien fort avec les partenaires et les acteurs impliqués, l’Agence fédère toutes les initiatives qui concourent à la réduction de l’illettrisme et insiste sur la prévention. À l’époque de ce changement, entre 1998 et 2000, le ministère de la Défense estimait à 1, 8 million le nombre d’illettrés en France, alors que l’INSEE en comptait déjà 2, 3 millions.

En 2004, l’INSEE en dénombrait 3 millions, contre 2, 5 millions en 2011. Hervé Fernandez a bien voulu préciser à L’École des lettres le rôle de l’Agence dont il est le directeur.

Continuer la lecture

Concours Dis-moi dix mots 2015 : les créations des lauréats

Concours des dix mots, Imagier des dix mots : "Dis-moi dix mots que tu accueilles"La 9e édition du Concours des dix mots ouvert aux établissements secondaires en France ou à l’étranger a, cette année encore, rencontré un franc succès.

En 2014-2015, c’est l’hospitalité de la langue française qui était mise en valeur. Dis-moi dix mots s’est intéressé en effet cette année aux mots issus d’autres langues et d’autres cultures qui ont été accueillis dans l’usage du français.

Les dix mots sélectionnés étaient : amalgame, bravo, cibler, grigri, inuit(e), kermesse, kitsch, sérendipité, wiki et zénitude.

Des centaines de productions littéraires ou artistiques inspirées par ces termes ont été adressées au jury qui a sélectionné les créations que l’on trouvera ici. Qu’ils aient été retenus ou non, tous ces travaux ont permis une réflexion sur la langue particulièrement inventive et ludique qui pourra se prolonger dans la prochaine session du concours dont la thématique sera annoncée en juin.

Continuer la lecture

Le développement des technologies en faveur des langues régionales

Le développement des technologies en faveur des langues régionales

L’IMMI-CNRS, le ministère de la Culture et de la Communication (Délégation générale à la langue française et aux langues de France), le LIMSI-CNRS et ELRA/ELDA organisent un colloque sur le thème du développement des technologies pour les langues régionales de France.

Celui-ci se tiendra les 19 et 20 février 2015 en région parisienne, à Meudon, et doit réunir une soixantaine de participants, dont des représentants de la DGLFLF, des collectivités territoriales, d’administrations et agences nationales, des experts scientifiques et des membres d’associations de défense des langues régionales, en France et en Europe.

Continuer la lecture

Concours Dis-moi dix mots… à la folie, édition 2013-2014 : les créations des lauréats

À la folie !Le concours international Dis-moi dix mots, organisé par le ministère de l’Éducation nationale et la Délégation générale à la langue française et aux langues de France a, cette année encore, élargi son audience et permis à plus de quatre cents établissements, en France et à l’étranger, de proposer de remarquables travaux, tous fondés sur une réflexion sur la langue qui se prolonge dans des créations littéraires et artistiques particulièrement originales.

La thématique 2013-2014, Dis-moi dix mots à la folie, incitait collégiens et lycéens à faire jouer très librement  l’imagination lexicale mais aussi à expérimenter les médias les plus divers : livres « papier » illustrés, recueils numériques, enregistrements sonores, captations vidéo, blogs, impressions sur tissus, boîtes à système…

On découvrira ici ces créations qui ont aussi la particularité de faire jouer heureusement la complémentarité entre les disciplines et de permettre aux classes les plus diverses de s’emparer de multiples modes d’expression.

l’École des lettres

Continuer la lecture