Trois livres pour lire les jeunes de banlieue

Trois livres pour lire les jeunes de banlieueL’« amalgame », l’un des termes préférés des médias aujourd’hui recouvre une réalité… médiatique elle-même. On ne sait plus très bien où se situent les dealers et les « daechs ». La faute ? Des affirmations rapides qui tendent à définir tout jeune de banlieue en situation de délinquance comme  un djihadiste en puissance.

Droit commun, radicali-sation, Syrie, voici la nouvelle  trilogie de la pensée simpliste.

Or qu’est-ce qu’un jeune de banlieue ? C’est avant tout un jeune, nous disent d’autres jeunes, sociologues de terrain eux, comme Fabien Truong et Paul Pasquali. Ils sont en train de parcourir ce champ de la recherche en renouvelant à la fois approches et écriture.

Trois  livres qui nous donnent à lire nos élèves ou bien encore les élèves des autres car si les élèves sont divers, il faut bien reconnaître que nos situations d’enseignants le sont également.

Lire la suite

Face aux criminels

Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 au pied de la statue de la République, à Paris © CR

Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 au pied de la statue de la République, à Paris © CR

 

Le prestige de la littérature a pu donner au mot « terroriste » une certaine aura romantique. Sans remonter aux conspirateurs latins montrés par Shakespeare dans son Jules César ou aux anarchistes russes évoqués par Tourgueniev et Dostoïevski, certains personnages de Malraux, Camus ou Sartre relevant de cette catégorie ont acquis une sorte de dignité littéraire qui aurait pour effet d’atténuer la violence de leurs choix.

Analysant ces figures devenues des archétypes, le professeur peut oublier de rappeler les monstruosités dont ils se rendent coupables et le délire fanatique qui les anime. Sans excuser le passage à l’acte, il peut lui trouver des justifications : le refus des totalitarismes, la réponse au terrorisme d’État, la défense d’un idéal, la volonté de faire entendre la voix des minorités.

L’incertitude de la frontière entre le « terroriste » et le « résistant » (le terroriste du camp adverse) ajoute à la confusion et encourage à l’indulgence.

Lire la suite

L’école au front : accompagner les élèves et leur rencontre avec la guerre…

Statue de la République, à Paris, le 15 novembre 2015 © CR

Place de la République, à Paris, le 15 novembre 2015 © CR

Les attentats qui viennent encore une fois, à dix mois d’intervalle, frapper et ensanglanter la capitale, rappellent le rôle essentiel que l’école joue dans le processus de compréhension et de repérage collectif des événements.

Ils placent les enseignants face aux questions, légitimes, de leurs élèves, qui ont dû, pour la majorité d’entre eux, prendre connaissance de l’horreur par le biais des heures d’informations et d’images en continu déversées par les médias audiovisuels depuis le 13 novembre au soir.

Au mieux, certains ont pu exprimer leurs sentiments et questions auprès de parents attentifs à expliquer et rendre compréhensible la situation à de jeunes enfants et adolescents.

Pourtant, c’est bien encore en classe que les élèves-individus se retrouveront ensemble, avec le maître, pour mettre des mots ensemble, compris par tous, qui soient capables tout à la fois d’exprimer l’émotion suscitée, de la circonscrire et de faire passer chacun dans la compréhension de ce qui s’est passé et qui pourra, peut-être et malheureusement, encore se passer.

Lire la suite

Les programmes éducatifs européens face aux défis du terrorisme

Europe

 

Une fois encore, la France a été frappée en son cœur… La barbarie est inouïe : des innocents sont tués, abattus de sang froid. Les cibles sont multiples, choisies pour leur impact médiatique.

Les terroristes, des kamikazes, se sont donné la mort en répandant autour d’eux la désolation. Ils étaient jeunes et ont tué aveuglément jeunes et moins jeunes. L’incompréhension domine…

Cette barbarie et la monstruosité de ces actes soulignent, s’il en était besoin, l’importance de l’éducation et, principalement, de l’éducation à l’Autre. Le programme européen Erasmus + cherche à répondre à ces défis.

Lire la suite