Un diplôme universitaire de formation à l’écriture

Un diplôme universitaire de formation à l'écritureL’université de Cergy-Pontoise ouvre à la rentrée prochaine une formation diplômante sur un an de niveau Bac + 4, intitulé Écriture créative et métiers de la rédaction.

Fondé sur la pratique et la création, individuelle ou collective, et sur une culture linguistique, littéraire et artistique, ce diplôme universitaire original en région parisienne allie la perspective d’une formation dédiée aux apprentis écrivains et aux rédacteurs professionnels soucieux de développer leur créativité littéraire.

Les enseignants y trouveront non seulement une stimulation de leurs propres ressources créatives, mais une véritable formation pédagogique partagée avec les animateurs d’ateliers d’écriture.

Continuer la lecture

« Noé », de Darren Aronofsky

« Noé », de Darren AronofskyDarren Aronofsky, l’immense réalisateur de Black Swan (2010), a obtenu le succès dès son premier film, π (1996), œuvre ambitieuse, à la fois sociologique et métaphysique, qui nous introduit à Wall Street et nous entraîne jusqu’aux mystères numérologiques de la Kabbale.

La Bible a été sa source d’inspiration privilégiée, en particulier dans The Fountain (2006), où il déploie les significations du verset 24 du chapitre 3 de la Genèse : « Ayant chassé l’homme, il posta en avant du jardin d’Eden des chérubins agitant une épée flamboyante, pour garder les abords de l’arbre de vie. »

L’histoire d’un médecin qui ne peut se résigner à voir mourir son épouse malade y présente l’homme comme un chercheur frénétique de connaissance et la femme comme le symbole de la vie sage et sereine, qui implique la mort.

Avec Noé, Darren Aronofsky s’attaque à la mise en scène d’un épisode biblique proprement dit, les fameux chapitres 6 à 9 de la Genèse sur le déluge, cataclysme primordial devenu la métaphore par excellence de toutes les catastrophes naturelles et historiques et la preuve de la malédiction divine.

Continuer la lecture

Printemps des poètes : « La Poésie au cœur des arts », par Christian Poslaniec et Bruno Doucey

Bruno Doucey et Christian Poslaniec, "La Poésie au cœur des arts"Le XVIe Printemps des poètes, qui se déroule du 8 au 23 mars, a pour thème cette année : Au cœur des arts.

Jean-Pierre Siméon, qui dirige cette manifestation, souligne que « la poésie a toujours eu un lien étroit et naturel avec les arts premiers que sont le chant, la danse et le théâtre, elle est aussi souvent l’arrière-pays, le moteur secret ou le point d’appui de la création dans les arts plastiques, la photographie, la composition musicale, le court-métrage cinématographique, la vidéo, voire le cirque… Ni au-dessus ni à côté, la poésie est au cœur de toute aventure artistique».

Ce Printemps favorise donc le dialogue entre  poètes et artistes.

Continuer la lecture

L’Association des bibliothécaires de France s’oppose aux tentatives de censure des bibliothèques publiques

"Madame Anastasie", par André Gill, "L'Éclipse", 19 juillet 1874

« Madame Anastasie », par André Gill, « L’Éclipse », 19 juillet 1874

L’Association des bibliothécaires de France, fondée en 1906, et qui regroupe trois mille adhérents – professionnels des bibliothèques, libraires, éditeurs, centres de documentation, municipalités… –,  prend position contre les appels à la censure visant les bibliothèques publiques.

Certains sites web ont en effet appelé au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales avec la volonté manifeste – mais en rien nouvelle – de disqualifier à la fois les réseaux de lecture publique et l’École.

Les ouvrages incriminés sont tirés d’une bibliographie de 79 livres de jeunesse pour l’égalité, portant essentiellement sur l’égalité femme-homme et l’homosexualité, proposée par le SNUipp-FSU.

Continuer la lecture

Man Ray, Paul Eluard : la liberté dans le livre

paul-eluard-man-ray-les-mains-libres« Elle [la poésie] est l’acte pur – l’acte de suprême libération – le seul par lequel un homme, en tant que poète, puisse se donner profondément à lui-même le sentiment d’exister en toute liberté. » Pierre Reverdy, La Fonction poétique, 1950.

Si la langue latine distingue les deux mots « liber » en fonction de la voyelle i, longue ou courte, l’homographie invite à réunir ce qui relève de l’absence de soumission à une autorité humaine ou dogmatique et ce qui désigne la pellicule se trouvant entre l’écorce et le bois, sur laquelle on écrivait.

Envisager le livre comme lieu de liberté, c’est aussi le concevoir comme un véritable moyen de création. C’est du moins ainsi que semblent l’entendre Paul Eluard et Man Ray, dont l’esthétique respective trouve un écho dans le croisement de la photographie ou du dessin et du poème, et dans la relation entre ces deux mediums visuels et verbaux. Cette relation, qui est de l’ordre d’un regard qui circule entre l’artiste et le poète, donnant  à voir et à lire, et le lecteur spectateur, fait à son tour du livre un medium apte à susciter la liberté interprétative.

Continuer la lecture

Scènes de la mémoire, par Jean-Pierre Jourdain : les dates emblématiques de l’aventure théâtrale

Robert Wilson, "Le Regard du sourd", Festival de Nancy, 1971 © INA

Robert Wilson, « Le Regard du sourd »,
Festival de Nancy, 1971 © INA

Le dimanche 12 janvier, à 21 h sur France Culture, Jean-Pierre Jourdain, directeur artistique délégué au Théâtre national populaire de Villeurbanne auprès de Christian Schiaretti, a amorcé une série d’émissions sur des moments clés de l’histoire du théâtre contemporain en s’appuyant sur les archives de spectacles enregistrés par Radio France, mais aussi sur les témoignages de spectateurs qui livrent leurs souvenirs de représentations emblématiques.

La première émission a été consacrée à la mise en scène du Regard du sourd, de Robert Wilson, qui révéla celui-ci au festival de Nancy le 22 avril 1971.

Isabelle Huppert, Jack Lang, Sacha Goldman, Michèle Attoun, Marcel Bozonnet  – administrateur de la Comédie-Française de 2001 à 2006 –, Jacques Roubaud, Georges Banu, Irmgard Sigg et Thierry Sigg témoignent de cet événement fondateur.

Continuer la lecture

Un concours de récitation organisé par la BNF en 2014

concours-de-recitation-bnfForte du succès de sa première édition, la Bibliothèque nationale de France organise pour la deuxième année un concours de récitation ouvert aux élèves scolarisés en collège et lycée.

C’est l’occasion pour ceux-ci de montrer leur attachement aux textes littéraires qui les ont touchés et de faire partager pendant quelques minutes, sur scène, le plaisir du texte.

Les candidats sélectionnés seront conviés à une audition le mardi 27 mai 2014, qui sera suivie d’une masterclass animée par une personnalité du monde théâtral. Les lauréats remporteront des tablettes numériques.

Un thème est imposé : Jeux autour du « je », texte littéraire à la première personne.

 

Continuer la lecture

Dominique Viart : « Anthologie de la littérature contemporaine française. Romans et récits depuis 1980 »

Dominique Viart, "Anthologie de la littérature française contemporaine. Romans et récits depuis 1980"Le plaisir de la découverte

À tous les ronchons, les bougons et autres déclinistes qui voient dans la littérature française un chef-d’œuvre en péril, on ne saurait trop conseiller la lecture de l’anthologie que Dominique Viart a constituée et qui a paru au mois de novembre dernier.

Ce choix de textes qui ne cherche pas l’exhaustivité mais donne à lire un très grand nombre d’auteurs ayant écrit depuis les années soixante-dix s’ouvre sur une préface optimiste.

Non, la littérature n’est pas en péril, du moins pas du côté de celles et ceux qui écrivent et renouvellent les formes, les problématiques, qui s’ouvrent aux arts et genres voisins de l’écrit.

Continuer la lecture