« L’Après-Charlie ». Vingt questions pour en débattre sans tabou

"L'Après-Charlie". Vingt questions pour en débattre sans tabou"Un petit livre utile à l’usage de ceux qui s’interrogent encore…

Quand viendra le temps du triste anniversaire, dans les frimas de la nouvelle année, sans doute « Charlie » redeviendra-t-il un sujet médiatique. Il n’empêche qu’entre-temps, du collège jusqu’au BTS, les questions posées par l’attentat et ses incidences collatérales conservent plus que jamais droit de cité.

Cela, Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, Lylia Bouzar, présidente du Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI), et Samuel Grzybowski, président-fondateur de l’association Coexister, l’ont bien compris. À ce titre, ils se proposent de répondre, pour citer le sous-titre de leur ouvrage, à « Vingt questions pour en débattre sans tabou ».

 

Continuer la lecture

Quel est l’impact de l’école dans l’éducation à la citoyenneté ?

Platon et Aristote, par Raphaël, détail de "L'École d'Athènes", fresque réalisée entre 1508 et 1512, musée du Vatican

Platon et Aristote, par Raphaël, détail de « L’École d’Athènes », fresque réalisée entre 1508 et 1512, musée du Vatican

L’École des lettres nous propose de partager nos réflexions sur les attentats récents et sur la manière d’en parler en classe. De tels échanges ne peuvent qu’être utiles pour aborder ces événements avec les élèves avec la bonne distance.

Mais tout cela est effroyable et mes mots sont insuffisants pour exprimer des idées à la hauteur des faits.

Je souhaite donc plutôt faire part de mon inquiétude quant à ce qui se passe dans plusieurs établissements scolaires de la banlieue parisienne (dans les cités, mais pas exclusivement), et plus globalement dans l’esprit de nombreux jeunes qui y sont scolarisés.

Continuer la lecture

Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement

Nous sommes Charlie, 11 janvier 2015Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux.

L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public.

Continuer la lecture