OCDE : Regards sur l’éducation 2014

OCDE. Regards sur l'éducation 2014Regards sur la littératie

Comme toujours, les enquêtes de l’OCDE sur l’éducation fournissent une telle débauche de chiffres et d’informations que chacun peut y trouver son bonheur, son centre d’intérêt, ses raisons d’espérer ou de désespérer.

Il y a bien un commentaire officiel (celui d’Éric Charbonnier), mais il suffit de faire une revue de presse pour noter les divergences d’analyse :

L’Étudiant titre : « L’ascenseur social français à la peine » ;

Le Figaro : « L’OCDE pointe le manque de préparation pédagogique des enseignants français » ;

Le Point : « OCDE : l’éducation progresse en France ».

All is true ! comme dirait Balzac. Oui tous ces commentaires sont vrais, et je me recommanderais de cette liberté de lecture pour pointer à mon tour une vérité confirmée par l’enquête : l’importance des compétences « littéraires » dans la réussite sociale et professionnelle.

Continuer la lecture

« Blue Jasmine », de Woody Allen

woody-allen-blue-jasminePour les cinéphiles superficiels, Woody Allen serait un cinéaste mineur spécialisé dans la comédie, pimentée parfois d’un fantastique souriant.

Les connaisseurs, eux, savent que ce jugement mérite d’être amendé comme l’attestent certains titres de l’abondante filmographie du réalisateur de Manhattan qui n’hésite pas à aborder des sujets sérieux sinon graves.

Et comme le prouve son dernier opus, le très subtil et très sombre Blue Jasmine qui parvient, avec une virtuosité étourdissante, à mêler une question de société brûlante et un complexe portrait de femme tourmentée, en perte de repères.

Continuer la lecture

« Les Neiges du Kilimandjaro », de Robert Guédiguian

Dans cinquante ans, en supposant que le cinéma, tel que nous le connaissons, existe toujours, nos descendants regarderont les films de Robert Guédiguian comme des témoignages sur les difficultés de la vie des gens modestes au début du XXIe siècle.

Un peu comme nous cherchons à retrouver les particularismes sociologiques des années 50 dans les films du néo-réalisme italien, tel Le Voleur de bicyclette de Vittorio de Sica (1948) auquel Les Neiges du Kilimandjaro peut, en dépit de différences notables, faire penser. Continuer la lecture