Conseils pour une première prise en charge de sa classe par le professeur de lettres

Premier poste - séquence zéroQuels conseils donner au professeur de lettres qui doit prendre en charge sa classe pour la première fois ?

Le présent document, synthétique, ne met l’accent que sur des points pédagogiques essentiels et immédiats.

Il ne se veut ni subtil ni ambitieux. Il s’agit modestement de répondre aux inquiétudes concrètes et légitimes d’un professeur de lettres sur le point d’accueillir ses élèves…

Pour en faciliter la lecture, il se structure en dix points.

Lire la suite

Professeur de lettres : en cours, pour surprendre, il faut innover

Discussion à bâtons rompus
avec une professeur de lettres classiques heureuse

Jeune retraitée de l’Éducation nationale, Claude Arditty exerce toujours à temps partiel dans l’enceinte de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis et à l’hôpital de Villejuif.

Au cours de sa carrière elle a enseigné au collège, au lycée et à l’IUFM, dans le cadre de formations pour adultes à l’université et au Greta de Massy, en IUT à Orsay, dans un établissement spécialisé pour de jeunes adultes handicapés à Palaiseau, mais aussi en milieu carcéral et  à l’hôpital. La diversité est pour elle l’une des clés du plaisir que procure notre métier.

Elle a accepté d’évoquer pêle-mêle des bribes de sa carrière : une éclaircie salutaire pour tous les enseignants ayant le désir de puiser à la source du bonheur d’enseigner.

Lire la suite

Accueillir un « emploi d’avenir professeur » dans sa classe à la rentrée

emploi-d-avenir-professeur.

.

Être tuteur d’un emploi d’avenir professeur, c’est accueillir dans sa classe deux stagiaires, encore étudiants, parfois très jeunes – deux ans, trois ans d’écart avec les élèves de lycée et encore étudiants. Cela sous-entend qu’ils n’ont pas d’expérience de l’enseigne-ment, hormis parfois le soutien scolaire et les cours particuliers. Ils sont plongés dans l’apprentissage de la discipline que nous nous enseignons.

Dans le domaine littéraire, ils se situent souvent dans la découverte des courants, des auteurs, mais aussi de la linguistique et de la grammaire par exemple. Leur premier objectif est d’acquérir les connaissances suffisantes pour réussir leurs examens et de maîtriser connaissances et réflexion critique dans le but d’obtenir un diplôme qui leur ouvrira une poursuite d’études universitaires et l’accès aux concours.

Lire la suite

Professeur : un emploi d’avenir ? De la vocation à la formation, témoignages et réflexions sur l’entrée dans le métier

Cindy Favara et Jordan Schwab, EAP en 2012-2013

Cindy Favara et Jordan Schwab, EAP en 2012-2013 © C.R.

Les emplois d’avenir professeurs proposent un parcours de profession-nalisation rémunéré aux étudiants de licence 2, licence 3 ou master 1, boursiers de l’enseignement supérieur, qui se destinent aux métiers de l’enseigne-ment. L’objectif de ce nouveau dispositif est de former 18 000 étudiants d’ici 2015, soit 6 000 par an.

Concrètement, la rémunération est de 400 euros net, complétée par une bourse de service public de 217 euros, à laquelle s’ajoute le montant variable de la bourse sur critères sociaux. Ainsi, en moyenne, ces EAP pourront financer leurs études grâce à un revenu de 900 euros pas mois.

En contrepartie, ils s’engagent à assurer un service dans une école, dans un collège ou dans un lycée et à se présenter aux concours de l’enseignement. Ce service est établi sur une base de 12 heures, modulable en fonction des besoins du cursus universitaire et des établissements, selon le calendrier de l’année. Afin d’organiser leur parcours de formation, les EAP sont confiés à un tuteur.
Lire la suite