Après les attentats : retrouver les racines de l’écriture

Le Monde des livres, Écrire sans trembler, 20 novembre 2015Cette semaine l’actualité n’est pas littéraire au sens où la vie spécifique des livres nous intrigue et nous passionne : elle est littéraire dans la mesure où les écrivains et les dessinateurs s’en sont emparés dans le cahier spécial que le Monde des Livres consacre aux attentats du vendredi 13 septembre.

Et ils s’en emparent bien, richement, diversement, chacun abordant à sa manière la question du rapport de l’écriture à la réalité tragique comme dans un colloque, virtuel certes, mais colloque tout de même.

Par le biais du texte d’idées, le plus courant, ou de fiction, plus rare parce que plus hasardeux.

C’est une équipe assez large (vingt-huit auteurs), mais riche de sa diversité, qui s’exprime dans cette édition du 20 novembre 2015.

Lire la suite

Dans la cellule : « La Cache », de Christophe Boltanski

"La Cache", de Christophe BoltanskiLa « rue de Grenelle » est l’hôtel particulier dont les Boltanski ont été locataires pendant une longue période. Dans cet endroit habite encore Jean-Élie, frère du plasticien Christian et du sociologue Luc.

C’est le fils de ce dernier, Christophe, connu comme reporter, qui écrit le roman vrai de cette famille étonnante et de ce lieu qui ne l’est pas moins.

Le plan du roman suit celui des pièces ou espaces décrits : la cache, qui donne son titre au livre, y apparaît dans le chapitre intitulé « Entre-deux ». Cet entre-deux désigne un réduit au premier étage, non loin de la salle de bains, également décrite, et des escaliers menant au rez-de-chaussée où tout commence. Le premier lieu décrit est l’intérieur… d’une Fiat 500. C’est en effet grâce à ce « pot de yaourt » que les Boltanski sortaient de leur hôtel particulier, en groupe.

Lire la suite

Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objets. Catalogue des notions, textes et créations

BTS - Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objetsPour approcher le thème de l’objet en deuxième année de BTS, nous proposons ici un abécédaire qui regroupe un ensemble de définitions, de références aux œuvres littéraires et artistiques, et une présentation des principaux textes qui évoquent l’objet.

Ce « dictionnaire » est précédé d’un entretien audio avec deux hommes de l’art – des brocanteurs – qui définissent leur rapport aux objets et dressent un tableau du marché, et suivi de l’esquisse de la première séance en classe.

Lire la suite

Semaine des mathématiques 2014 : les mathématiques au carrefour des cultures

Semaine des mathématiques 2014Organisée du 17 au 22 mars 2014, la semaine des mathématiques a pour objectif de montrer à tous les élèves des écoles, collèges et lycées, à leurs parents et au grand public, une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques.

Cette semaine s’attachera aussi à enrichir la culture mathématique du grand public en montrant l’importance des mathématiques à la fois pour la formation des citoyens et dans leur vie quotidienne (nombres, formes, mesures, sciences du numérique).

Elle montrera la variété des métiers dans lesquels les mathématiques jouent un rôle important ou essentiel, ainsi que la richesse des liens entre les mathématiques et les autres disciplines (physique, chimie, sciences de la vie, environnement, informatique, sciences économiques et sociales, géographie, etc.).

Elle mettra en lumière l’histoire des mathématiques dans toutes les traditions (Occident, mondes arabe, indien, chinois) et leur lien avec l’art.

Lire la suite

« L’Esthétisation du monde. Vivre à l’âge du capitalisme artiste », de Gilles Lipovetsky et Jean Serroy

gilles-lipovetsky-jean-serroy-l-esthetisation-du-mondeEntre les mots capitalisme et artiste, il ne semble pas y avoir une grande affinité sémantique. Le premier renvoie à des pratiques de thésaurisation, d’exploitation économiques, de rentabilité. Le second évoque une bohème nonchalante, une créativité désintéressée, un culte idéaliste du beau.

Dans ce solide ouvrage paru chez Gallimard, les sociologues de la vie contemporaine Gilles Lipovetsky et Jean Serroy ont associé ces termes apparemment éloignés pour dessiner les contours d’une étrange planète nommée hypermoderne dans laquelle valeur économique et valeur esthétique se mêlent, voire se confondent.

Or, cette improbable planète où la sensibilité se mesure en dollars, où l’émotion devient un marché, cette planète qu’on croirait imaginaire, est la nôtre, celle du XXIe siècle, âge d’or d’une consommation délirante qui habille les produits des parures clinquantes de l’art.

Lire la suite

« To Rome with love », de Woody Allen

Après Londres et Paris, c’est à Rome que Woody Allen a décidé de poursuivre sa tournée des capitales européennes avec un titre en forme de dédicace qui reprend celui d’une série télévisée à succès de 1969. Mais son hommage à la ville éternelle, s’il témoigne d’une admiration fervente, ne se prend pas au sérieux pour autant.

Le premier guide choisi est un agent de la circulation qui arbore des poses de statue gréco-romaine au centre d’une place-carrefour où les vespas sont un clin d’œil à Vacances romaines de William Wyler (1953) et à Journal intime de Nanni Moretti (1993). Observatoire privilégié qui lui donne une vue imprenable sur la vie quotidienne des Romains et des touristes ou résidents américains qu’il nous révèle. Lire la suite

« Bruegel, le moulin et la croix », de Lech Majewski

D’après le tableau de Pieter Bruegel l’Ancien Le Portement de Croix (1564) et les commentaires de Michael F. Gibson, critique d’art et historien (2001), le photographe, poète, écrivain, peintre et scénariste polonais Lech Majewski imagine un récit mettant en scène des personnages du tableau et son auteur, grâce aux techniques numériques les plus sophistiquées.

Ce film, originellement destiné à être montré dans les musées, a fait une entrée remarquée dans la programmation pour grand public. Lire la suite