Une utopie : « Nous étions l’avenir », de Yaël Neeman

"Nous étions l’avenir", de Yaël Neeman« Le kibboutz n’est pas un village au paysage pastoral, avec ses habitants pittoresques, ses poules et ses arbres de Judée. C’est une œuvre politique, et rares sont les gens de par le monde qui ont vécu, par choix et de leur libre volonté, une telle expérience, la plus ambitieuse qui fut jamais tentée. Qui pourrait dire non à une tentative de fonder un monde meilleur, un monde d’égalité et de justice ? Nous n’avons pas dit non. Nous avons déserté. »

Une fois n’est pas coutume, nous sommes partis de la quatrième de couverture pour présenter le récit de Yaël Neeman, écrivain israélienne dont paraît Nous étions l’avenir, un titre qui sonne à la fois nostalgique et utopique.

Les deux adjectifs ne sauraient mieux caractériser ce livre, encore que pour le premier, on apportera quelques nuances. Le second en revanche, rappelle des temps désormais très lointain.

Continuer la lecture

« Mister », d’Elsa Boyer : la fabrique des hommes machines

"Mister", d'Elsa BoyerLe mot roman ne figure pas en couverture de Mister, le troisième livre publié par Elsa Boyer. Le mot football n’apparaît jamais dans ce texte à l’écriture poétique, qui s’approche du territoire fantastique, tout en s’ancrant dans un réel très aisé à identifier.

En Italie, Mister  est le surnom que les joueurs donnent à leur entraîneur. Ancelotti, aujourd’hui à la tête du Real Madrid est Mister. Mais dans les pages qu’on lit, ce Mister est un stratège un peu fou, obsessionnel, hanté par le spectre de la défaite ou de la victoire sans beauté, sans élégance.

Il a quelque chose de Mourinho qui mène aujourd’hui le club anglais de Chelsea, fait penser à Jurgen Klopp, le coach éruptif de Dortmund, ou à Marcelo Bielsa, qui dirigera en août l’OM et qu’on surnomme El loco, pour la place démesurée qu’occupe dans sa vie le métier d’entraîneur.

Continuer la lecture

« Ilo Ilo », d’Anthony Chen

Anthony Chen, "Ilo ilo"Au dernier Festival de Cannes, le jury de la Caméra d’or et sa présidente, Agnès Varda, ont récompensé à l’unanimité ce premier film d’Anthony Chen, venu de Singapour, qui les a particulièrement touchés par son intimisme de « musique de chambre ».

Cette chronique familiale parvient à traiter en toute simplicité, mais avec délicatesse et intelligence, des thèmes essentiels qui nous concernent tous : l’enfance, l’immigration, les rapports de classe, la crise.

L’intrigue est située à la fin des années 90, dans une période qui ressemble à celle que nous vivons. Singapour y apparaît comme une démocratie autoritaire, dont la réussite  économique connaît un léger déclin et a pour revers une liberté individuelle très limitée.

Continuer la lecture

« Blue Jasmine », de Woody Allen

woody-allen-blue-jasminePour les cinéphiles superficiels, Woody Allen serait un cinéaste mineur spécialisé dans la comédie, pimentée parfois d’un fantastique souriant.

Les connaisseurs, eux, savent que ce jugement mérite d’être amendé comme l’attestent certains titres de l’abondante filmographie du réalisateur de Manhattan qui n’hésite pas à aborder des sujets sérieux sinon graves.

Et comme le prouve son dernier opus, le très subtil et très sombre Blue Jasmine qui parvient, avec une virtuosité étourdissante, à mêler une question de société brûlante et un complexe portrait de femme tourmentée, en perte de repères.

Continuer la lecture

Thèmes des travaux personnels encadrés pour la classe de première en 2013-2014 et 2014-2015

La liste des thèmes relative aux travaux personnels encadrés (TPE) en vigueur pour la classe de première des séries générales est arrêtée pour les années scolaires 2013-2014 et 2014-2015.

Continuer la lecture