Le festival Paroles indigo

Festival Paroles indigoLire, découvrir, rencontrer, partager…

Tels pourraient être les mots-clés du Festival Paroles indigo.

Du 30 octobre au 2 novembre, ce chaleureux événement littéraire arlésien réunit, pour sa troisième édition, des voix et écritures d’Afrique de l’ouest, du Maghreb et du Moyen-Orient.

Le Festival Paroles indigo porte bien son nom. Le verbe s’y énonce haut et fort jusque vers l’azur. Les textes s’y lisent, s’y content, s’y écoutent. La vie s’y affirme « positivement », ainsi que le proclame Tanya Hadjithomas Mehanna, la fondatrice des éditions Tamyras (Beyrouth), l’une des invitées-phares du festival.

Lire la suite

Échos du Congo

beaute-congoAu cœur de l’Afrique centrale, deux pays se déploient sur les rives du même fleuve Congo. Deux pays aux destins à la proximité culturelle importante et à la créativité hors pair.

À Paris, une exposition, « Beauté Congo 1926-2015 », qui se prolonge jusqu’au 10 janvier 2016, présente des œuvres d’une sélection d’artistes congolais contemporains. L’occasion de prolonger le parcours visuel par quelques pistes littéraires, puisque les écrivains congolais se sont fait depuis longtemps déjà une place chez les éditeurs parisiens, à l’épicentre de la francophonie littéraire et sur les rives de la Seine. Lire la suite

« Une saison au Congo », d’Aimé Césaire, sur France Culture

"Une saison au Congo", d'Aimé Césaire, mise en scène de Christian Schiaretti, TNP de Villeurbanne

« Une saison au Congo », d’Aimé Césaire,
mise en scène de Christian Schiaretti,
TNP de Villeurbanne

Dans le cadre du cycle consacré au théâtre d’Aimé Césaire commémorant le centenaire de sa naissance, France Culture diffuse deux pièces du grand poète et dramaturge :

• Une tempête, interprété par les élèves du Conservatoire national supérieur  d’art dramatique de Paris le dimanche 17 novembre, à 21 h,

• et la captation d’Une saison au Congo, diffusée le dernier jour de l’exploitation du spectacle à Sceaux, dans la mise en  scène de Christian Schiaretti, directeur du TNP de Villeurbanne, le dimanche 24 novembre.

• Le Discours sur le colonialisme lu en public et enregistré pendant le festival d’Avignon en 1989 par le metteur en scène Antoine Vitez, sera diffusé au cours d’une troisième émission, le 1er décembre 2013.

« Tabou », de Miguel Gomes

Tabou - affiche du film Les tabous sont des prohibitions énigmatiques, fixées en vertu de nécessités internes à un groupe social. Ils créent des règles et des cérémoniaux très contraignants, susceptibles de s’étendre de proche en proche jusqu’à rendre la vie et le contact avec le monde extérieur impossible.

Le film de Miguel Gomes, Tabou, a été ainsi intitulé en référence à l’œuvre de Murnau, histoire d’un pêcheur de perles qui est séparé de celle qu’il aime, vouée aux dieux par le prêtre, véritable chef de la tribu. Ce n’est pourtant pas un interdit religieux qui domine le film portugais, mais une série d’interdits moraux et sociaux tacites. Lire la suite