Le Grand Prix de Littérature dramatique jeunesse décerné à Nathalie Papin

nathalie-papinSous l’égide d’Artcena, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre, le Grand Prix de Littérature dramatique jeunesse 2016 a été décerné à Léonie et Noélie, de Nathalie Papin publié dans la collection « Théâtre » de l’école des loisirs, dirigée par Brigitte Smadja. Ce prix a été créé pour témoigner de la richesse et de l’audace des écritures pour l’enfance et l’adolescence.

La cérémonie de remise a eu lieu le 17 octobre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, en présence des auteurs finalistes et de leurs éditeurs. Les élèves du Conservatoire, préparés par Robin Renucci, ont lu des extraits des œuvres retenues.

« Depuis des années, je mène un combat pour que soit reconnue la littérature dramatique pour la jeunesse.
Un combat toujours exaltant.
Hier, le Grand Prix de littérature dramatique pour la jeunesse a été remis à Nathalie Papin pour sa pièce « Léonie et Noélie ». Je m’en réjouis pour elle dont l’œuvre est déjà grande et d’une qualité rare.
Le théâtre, c’est une entrée dans un autre monde, dans la lecture à haute voix, dans le rapport aux autres, dans un partage incarné par des voix et des corps sur une scène, dans  une classe, une chambre, parfois même dans la rue.
Et le théâtre de Nathalie Papin est essentiellement cette parole donnée à dire à d’autres et pour d’autres que soi. »

Brigitte Smadja
directrice de la collection « Théâtre »

Lire la suite

Un corpus pour le CM1-CM2 : I. Héros et personnages

Nouveaux programmes : un corpus pour chaque classe, du CM1 à la 3eI. CM1-CM2 – HÉROS ET PERSONNAGES

• Enjeux littéraires et de formation personnelle

Découvrir des œuvres, des textes et des documents mettant en scène des types de héros / d’héroïnes, des héros / héroïnes bien identifiés ou qui se révèlent comme tels.

Comprendre les qualités et valeurs qui caractérisent un héros /une héroïne.

S’interroger sur les valeurs socioculturelles et les qualités humaines dont il / elle est porteur, sur l’identification ou la projection possible du lecteur.

Lire la suite

« L’École des lettres » vous accompagne tout l’été pour vous aider à préparer la rentrée

ecoledeslettres-6

 

L’abonnement à l’École des lettres en quatre points :

Un suivi permanent de l’actualité pédagogique, littéraire et culturelle.

Des propositions de séquences toujours expérimentées en classe.

L’accès aux articles et numéros archivés de 1995 à 2016 (plus de 40 000 pages).

L’assurance de disposer d’un magazine indépendant, accessible sur tous supports, réalisé par des enseignants, formateurs, chercheurs, écrivains et illustrateurs qui confrontent leurs expériences.

Lire la suite

Le roman de jeunesse et son enseignement à l’école, au collège et au lycée

"Les livres avec nous !", dessin de Philippe Dumas © l'école des loisirs, 2015

« Les livres avec nous ! », dessin de Philippe Dumas © l’école des loisirs, 2015

Dans son numéro d’août-septembre 2016, L’École des lettres publiera les actes d’une session de formation organisée à l’ÉSPÉ de Paris sur les enjeux de la littérature de jeunesse à l’école, au collège et au lycée. La spécificité de cette rencontre tient à la présence conjointe de formateurs – enseignants et chercheurs – et d’écrivains de l’école des loisirs engagés dans le champ de la littérature de jeunesse : Sophie Chérer, Xavier-Laurent Petit et Brigitte Smadja.

Lire la suite

Littérature de jeunesse, bande dessinée, « Lire sur la vague » vous invite au festival d’Hossegor du 13 au 16 mai 2016

Festival Lire sur la vague

 

Créé en 2015 pour fêter les cinquante ans de l’école des loisirs, Lire sur la vague n’est plus seulement un Festival dédié au livre jeunesse puisqu’il s’ouvre maintenant à la bande dessinée.

Cette année, de grandes maisons d’édition se déplaceront dans le Sud-Ouest : Actes Sud Junior, Albin Michel, Gallimard jeunesse, Hélium, Kaléidoscope, l’école des loisirs, Playbac, Rue de Sèvres, Thierry Magnier, sans oublier la présence des maisons d’édition jeunesse et de bande dessinée de la région Aquitaine : Croc en jambe, L’édune, Les Éditions Corentin, la Maison est en carton, Milathéa, les P’tits Bérets, S’éditions et d’autres encore.

Leur volonté commune est de partager, grâce au concours des auteurs, leur passion de la lecture jeunesse et leur exigence pour une production de qualité.

Lire la suite

L’univers optimiste de Gerda Muller

Gerda-Muller-Les-Quatre-Musiciens-de-Breme

 

La bande dessinée constatait Serge Tisseron dans un essai devenu un référence , rassure, parce (et par ce) qu’elle contient. Les albums de Gerda Müller ont la même vertu : depuis plus de soixante ans – Gerda Muller fête ses 90 ans ce 21 février – ils égayent et réconfortent les petits au moment du coucher.

En rééditant quelques-uns des albums de cette grande dame de l’illustration, l’école des loisirs rend accessible une œuvre essentielle qui vaut par ses qualités esthétiques, son optimisme et la richesse de ses scenarii. Avec Les Quatre musiciens de Brême Gerda Müller adapte une nouvelle fois un conte des frères Grimm.

Lire la suite

Hommage à Gerda Muller pour son 90e anniversaire

Deux ou trois choses que je sais d’elle,
par Marcus Osterwalder

Gerda Muller © François Grandjacques, l'école des loisirs

Gerda Muller © François Grandjacques, l’école des loisirs

Personne ne connaît son nom, mais tous les enfants dans les écoles maternelles connaissent ses images”, avait écrit un critique. Personnellement je connais son nom et ses images, mais je dois avouer que je sais très peu d’elle. Pourtant nous nous voyons régulièrement depuis pas mal d’années.

J’ai rencontré Gerda à l’un des vernissages sympathiques de la galerie L’Art à la page, qui était alors proche de la Bastille. Elle m’avait raconté qu’elle était lasse de travailler pour les éditions Ravensburger en Allemagne et qu’elle avait envie de changer de style. Par la suite, on s’est revus dans mon bureau à l’école des loisirs. On a parlé d’éventuels projets communs et son choix s’est porté sur l’idée d’un livre sur les ânes.

Elle est donc partie à la campagne pour faire des croquis de l’animal en question. J’ai alors compris, et je sais maintenant, de quelle manière elle prend son travail au sérieux. Elle est revenue me voir avec des esquisses sur papiers de couleurs diverses et dans des styles variés. J’étais en admiration. Je voyais bel et bien un album complètement différent de ce qu’elle avait fait auparavant.

Lire la suite