La guerre des Autres : les colonies dans la Première Guerre mondiale. Traces, récits et mémoires

La guerre des Autres : les colonies dans la Première Guerre mondiale. Traces, récits et mémoiresLes 1er, 2 et 3 décembre prochains, un colloque portant sur La guerre des Autres : les colonies dans la Première Guerre mondiale. Traces, récits et mémoires, se tiendra à l’Université Paris 8, aux Archives nationales et au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.

Cette rencontre est organisée par le département Relations euro-méditerranéennes – Monde maghrébin (REMOMA) et le département de Littérature française et francophone de l’Université Paris 8.

Le colloque s’inscrit dans le cadre de l’année thématique « Le siècle commence en 14 », en partenariat avec l’EA 7322 Littérature, Histoires, Esthétique, l’EA 1571 Centre de recherches historiques HISPOSS, le Comité du centenaire 14-18, les Archives nationales, Le Musée d’art et d’histoire de la ville de Saint- Denis, la Cité nationale d’histoire de l’immigration (CNHI), La ville de Saint-Denis, Via Le Monde / Conseil général de Seine Saint-Denis.

.

Programme

.

1er décembre 2014

MATIN

Université Paris 8, Amphi X

Allocution d’ouverture : Didier Le Saout, Directeur du département REMOMA.

Introduction : Zineb Ali-Benali et Tramor Quemeneur.

 

LA GUERRE AVANT LA GUERRE

9h 20-10h 30

Présidence de séance : Pierre Brocheux

Salim EL HASSAR , enseignant-chercheur à l’EPSECG de Tlemcen, « La “Hidjra” et la légitimation de l’exode contre la conscription des Algériens.

Ernest Messina ME VGONO, enseignant chercheur à l’Université de Douala, Cameroun, « Le Cameroun : une “colonie” productrice ou consommatrice de la Première Guerre mondiale ? Enjeux géostratégiques et conséquences durables ».

Steve BESSAC -VAURE , agrégé d’histoire, doctorant contractuel à l’Université Blaise-Pascal-Clermont, « Le Maroc dans la Grande Guerre, 1907-1918 ».

 

EXPÉRIENCES COMBATTANTES

10h 45 – 13h

Présidence de séance : Catherine Coquery-Vidrovitch

Chantal DHENNIN, professeur agrégée d’histoire, doctorante en histoire contemporaine à l’Université Lille-Charles-de-Gaulle, « “Il avait le regret des soleils évanouis” ou La participation des soldats venus des colonies dans la Grande Guerre ».

Michelle MANN, doctorante à la Brandeis University, « Muslims in the French Army: Representations and Realities, 1914-1918 ».

Gilbert MEYNIER , professeur émérite des Universités, Nancy 2, « Les soldats algériens dans la Première Guerre mondiale ».

Sofiane BOUH DIBA , professeur de démographie, Université de Tunis, « La rencontre du soldat français avec le Askri : le 4e Spahi dans la Première Guerre mondiale ».

Nessim ZNAIEN , doctorant à l’université Paris I, chercheur associé à l’IRMC, « Des sacrifices et des vices ? L’implication des soldats tunisiens pendant la Première Guerre mondiale ».

Ákos FERWAGNER , maître de conférences, Université de Szeged, « Soldats hongrois dans la bande de Gaza: lutte á coté des Ottomans contre les Britanniques, 1916-1917 ».

 

APRÈS-MIDI

GUERRE ET RÉSISTANCES

14h – 16h

Présidence de séance : Nicolas Offenstadt

Ouanass a SIARI TEN GOUR , maître de recherches au CRASC, « Le soulèvement du Belezma, Aurès en 1916 : refus de partir au Front ou jacquerie paysanne ? ».

Abdelmalik ATAMENA, doctorant à l’Université Abbès Laghrour, Khenchela, « La grande guerre dans les Aurès : effets et mutations ».

Antonin PLARIER , doctorant contractuel en histoire contemporaine, Université La Sorbonne-Paris 1, « Le banditisme en Algérie pendant la Première Guerre mondiale : expression d’un refus de la politique coloniale ».

Mamoudou SY, docteur en histoire, chargé de cours au département d’histoire de l’Ucad, Dakar, « Les mouvements anticoloniaux dans le Haut Sénégal et le Niger de 1914 à 1916. Causes, caractères et conséquences ».

Tramor QUEMENEUR , ATER à l’Université Paris 8, « Désobéissances de soldats coloniaux pendant la Première Guerre mondiale ».

 

LE REGARD MÉTROPOLITAIN

16 h 15 – 17h 30

Présidence de séance : Ouanass a Siari-Tengour

Alain MESSAOUDI, maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Nantes, « Cause commune et intérêts divergents ? Maghrébins et Français sous le regard des Affaires indigènes dans la métropole en guerre ».

Rémi DALISSON, professeur des universités à Rouen, Associé au Comité du Centenaire, « La représentation de l’autre colonial en guerre dans la politique festive française de 1914 à 1918 ».

 

SOIRÉE

18h – 20h

Première du documentaire de Mehdi Lallaoui sur Les colonies dans la Première Guerre mondiale, en présence du réalisateur.

 

 La guerre des Autres : les colonies dans la Première Guerre mondiale. Traces, récits et mémoires

 

2 DÉCEMBRE 2014

MATIN

Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

GUERRE ET TERRITORIALITÉS COLONIALES

9h – 10h 45

Présidence de séance : Gilbert Meynier

Enika NGON GO, doctorante en histoire, Centre de recherches en histoire du droit et des institutions, Bruxelles, « L’implication coloniale au profit des puissances alliées, 1914-1918 : campagnes militaires et efforts de guerre au Congo belge ».

Francesco CORREALE, ingénieur de recherche en analyse des sources au CNRS -UMR 7324 CITERES, CNRS/Université François-Rabelais, Tours, « Le Protectorat marocain et le Sahara occidental sur le front de la Première Guerre mondiale ».

Aude CHANSON, doctorante en histoire africaine, CESSMA-Paris-Diderot / ATER à Sciences-Po Paris, CHSP, « Une campagne historique en Afrique orientale allemande : un territoire et des populations face à la Première Guerre mondiale ».

Isabelle DENIS, docteur en histoire, Université Sorbonne-Paris 4, « Mayotte et l’archipel des Comores : une implication à géométrie variable dans la Première Guerre mondiale ».

 

GUERRE ET TRAVAIL

11h – 12h 40

Présidence de séance : Romuald Fonkoua

Pierre BROCHEUX, maître de conférences à l’Université Paris 7, « Recrutement des travailleurs militarisés vietnamiens en 1914-1918 à travers une chronique tenue par l’écrivain Nguyên Vy ».

Mireille LE VAN HO , archiviste paléographe, conservateur des bibliothèques, « Les Vietnamiens enrôlés dans la Grande Guerre : de la contrainte à la contestation ».

Adnène ENNAIFAR, professeur d’histoire-géographie, « Le travail forcé en Tunisie durant la Première Guerre mondiale ».

 

APRÈS-MIDI

CULTURES EN GUERRE

13h 30 – 14h 40

Présidence de séance : Zineb Ali-Benali

Jacqueline RAVELOMANANA-RANDRIA JAFINIMANANA, professeure tttulaire à la Faculté de droit, d’économie, de sociologie et de gestion, Université d’Antananarivo, « Les efforts de guerre, 1914-1918 à Madagascar : le rôle de l’Église protestante et ses conséquences ».

Brice FOSSARD, professeur agrégé d’histoire-géographie, doctorant en histoire à l’Université de Lausanne et à Paris I, « Sports et mouvements de jeunesse en Indochine pendant la Grande Guerre ».

 

LA GUERRE ET SES APRÈS

15h – 16h 40

Présidence de séance : Benjamin Stora

Zohra HAMRAT, doctorante à l’Université Paul-Valéry, Montpellier, « Impact of the World war I on the British policy in Egypt: Vision of the Press ».

László NAGY, professeur des Universités en histoire contemporaine, Université de Szeged, Hongrie, « Guerre et après-guerre dans le Maghreb ».

Miklós NAGY, maître de conférence au département de sciences sociales appliquées, Université de Szeged, Hongrie, « Occupation française en Hongrie à la fin de la Première Guerre. Troupes coloniales françaises à Szeged, 1918-1920 ».

Pascale FORESTIER-TAUZIN, professeur d’histoire-géographie, doctorante à l’Université de Lille 3, chargée du Service éducatif des Archives départementales de la Guadeloupe, « L’expérience combattante des soldats guadeloupéens pendant la Première Guerre mondiale : une situation ambiguë entre assimilation et colonisation ».

 

VIDÉOPROJECTION

16h45 – 17h30

Projection et présentation de l’exposition photographique de François Trieu sur les Indochinois dans la Grande Guerre.

 

CINÉMA

Amphi X – 18h 00 – 20h 00

Projection du film La victoire en chantant, de Jean-Jacques Annaud, master-class du réalisateur à confirmer.

 

"Comment on distrait nos soldats d'Extrême-Orient","Le Petit Journal", 11 février 1917

« Comment on distrait nos soldats d’Extrême-Orient », »Le Petit Journal », 11 février 1917

 

 

3 DÉCEMBRE 2014

MATIN

Musée d’art et d’histoire de la ville de Saint-Denis

GUERRE ET LANGUE

9h – 10h

Présidence de séance : Papa Samba Diop

Kheira MERINE, docteur en sciences du langage, maître de Conférences HDR, Université d’Oran, Algérie, « Héritages linguistiques de la Première Guerre mondiale chez les colonisés ».

Alain RUSCIO, historien, « Cagnas et gourbis, ou quand le vocabulaire des colonisés envahit le discours“poilu” ».

 

GUERRE ET TRACES MÉMORIELLES

10h 20 – 12h 45

Présidence de séance : AÏni Betouche

 

Philippe GUYOT, responsable des archives de la Région Guyane , « Se souvenir de la Grande Guerre : lieux de mémoire, représentations et politiques mémorielles en Guyane, 1914-2014 ».

Valérie POUZOL, maîtresse de conférences, Université Paris 8, « Témoignages de femmes en Syrie et en Palestine sur la Grande Guerre ».

James RENTON, Reader in History at Edge Hill University and an Honorary Senior Research Associate at University College London, « Biographies of Collaboration Memory in the Anti-Colonial Middle East ».

Nassima ABADLIA, maître de conférences en littératures francophones et comparées à l’Université Sétif 2, « Récits de guerre et témoignages. Lecture de Trois soldats de Dos Passos ».

Férial FILALI, maître de conférences au département de français, Université Alger 2, « Les colonies dans la Première Guerre mondiale à travers Le Mensonge de dieu de Mohamed Benchicou ».

Françoise SIMASOTCHI -BRONES, maître de conférences, Université Paris 8, « Écriture de la grande guerre par les littératures des Antilles françaises: trancher dans un silence à vif ».

Khalid ZEKRI, Université Molay Ismaïl, Meknès, « La Grande guerre vue par les écrivains arabes ».

 

APRÈS-MIDI

14h – 14h 30

Visite guidée «Paul Eluard et la guerre» au musée d’art et d’histoire de la ville de Saint-Denis.

 

GUERRE ET ÉCRITURE

14h– 16h 45

Présidence de séance : Françoise Simasotchi-Brones

Neema GHENIM, maître de conférences en littérature anglaise, Université d’Oran, « Arab and French Algerians : The Colourful Zouave Dress in the First World War in the Works of Albert Camus, Mohamed Bencherif and Elissa Rhaïs ».

Zineb ALI-BENALI, professeure de littérature, Université Paris 8 « La guerre des autres racontée. Du récit des autres, Daudet, les frères Tharaud… à l’aventure de soi, Elissa Rhaïs, Bencherif…

Amaria BELKAID, docteur en sciences des textes littéraires, maître de conférences à l’Université de Tlemcen, Algérie, « Regard sur une œuvre : Myriem dans les Palmes, de Mohamed Oueld Cheikh ».

Papa SAMBA DIOP, professeur des Universités, Paris Est-Créteil, « Poésie et guerre des autres: lire Senghor ».

Romuald FONKOUA, professeur des Universités, Université Paris 4, « La Première Guerre et ses suites romanesques dans les littératures africaines et antillaises contemporaines ».

Sihem GUETTAFI, maître assistante et doctorante en littérature à l’Université Mohamed-Khider de Biskra, Algérie, « Convocation du passé historique dans le roman algérien d’expression française (exil – dénonciation/désillusion guerrières et prise de conscience à travers La Terre et le SangLe Quai aux fleurs ne répond plusL’Incendie) ».

Aïni BETOUCHE, maître de conférences HDR, Université Mouloud-Mammeri, Tizi Ouzou, Algérie, « Quand une guerre en cache une autre : des sujets perceptifs en quête d’historicisation ».

 

 • Télécharger le programme et les plans d’accès du colloque.

• Télécharger l’affiche du colloque.

.

Consulter le dossier de « l’École des lettres », 14-18. Écrire la guerre.

.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.