L’Autre est mon avenir – « Iliade », chant XXIV

"Priam baise les mains d'Achille", gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d'après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

« Priam baise les mains d’Achille », gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d’après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

La valeur hospitalité en littérature

Le dernier chant de l’Iliade donne à entendre et à partager un moment inouï : le vieux Priam, traversant les lignes ennemies sous la protection des dieux, vient supplier Achille de lui rendre le corps de son fils Hector. Pour toucher le cœur de celui qui lui a tué son fils, Priam évoque la figure de son père : moment d’empathie absolue, qui verra Achille restituer le corps d’Hector, après avoir offert l’hospitalité à Priam.

Dans le cadre de l’action académique « L’Autre est mon avenir », le chant XXIV de l’Iliade sera mis en scène et interprété par Dominique Proust le 24 mars à 14 heures au collège Jean-Baptiste-Poquelin, à Paris.

Lire la suite

Un parcours de lecture numérique de « L’Odyssée »

Pour encourager les élèves à lire l’Odyssée d’Homère, Robert Delord, enseignant de lettres classiques, formateur et président de l’association Arrête ton char ! Les langues et cultures de l’Antiquité aujourd’hui, a conçu un parcours de lecture numérique, varié et ludique, qui utilise une application conçue par l’université Johannes Gutenberg de Mayence : LearningApps.

Cet outil gratuit permet à l’enseignant de visualiser la progression de chacun de ses élèves après avoir saisi leur nom et leur avoir attribué un identifiant et un mot de passe.

L’édition de référence utilisée est la version de lOdyssée publiée dans la collection « Classiques abrégés » de l’école des loisirs.

Lire la suite

« L’École des lettres » vous accompagne tout l’été pour vous aider à préparer la rentrée

ecoledeslettres-6

 

L’abonnement à l’École des lettres en quatre points :

Un suivi permanent de l’actualité pédagogique, littéraire et culturelle.

Des propositions de séquences toujours expérimentées en classe.

L’accès aux articles et numéros archivés de 1995 à 2016 (plus de 40 000 pages).

L’assurance de disposer d’un magazine indépendant, accessible sur tous supports, réalisé par des enseignants, formateurs, chercheurs, écrivains et illustrateurs qui confrontent leurs expériences.

Lire la suite

Les propositions de « L’École des lettres » pour la rentrée 2015

l'École des lettresL’École des lettres, la revue papier et web la plus fiable pour vous accompagner dans la préparation de vos cours et tirer parti de l’actualité culturelle, met à votre disposition des ressources expérimentées en classe sans équivalent – près de 40 000 pages de documents pédagogiques soigneusement mis en forme et validés sont instantanément téléchargeables.

Découvrez, avec ce premier numéro de l’année 2015-2016, de nouvelles pistes de réflexion pour mobiliser vos élèves dès la rentrée.

Lire la suite

Le mythe de Prométhée – La question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVIe siècle à nos jours

Le supplice de Prométhée sur une coupe antiqueCe dossier propose d’aborder l’un des quatre objets d’études communs à toutes les premières de série générale : La question de l’homme dans les genres de l’argumentation, du XVIe siècle à nos jours.

Le mythe de Prométhée constitue une entrée particulièrement appropriée dans cet objet d’étude complexe, dont les enjeux peuvent être d’un accès difficile : en effet, les programmes recommandent d’engager une réflexion anthropologique à portée universelle, associée à une analyse approfondie du genre argumentatif.

Par ailleurs, il est demandé aux enseignants de proposer aux élèves des textes différents de ceux étudiés en seconde.

Lire la suite

« Je suis en 3e j’adore lire et j’adore écrire je veux devenir prof de littérature mais pour être prise dois-je faire du latin ou du grec ? » – Les réponses d’une classe de Première Bac Pro

Portrait de jeune femme écrivant avec un stylet sur des tablettes de bois enduites de cire. Fresque, PompéiParce qu’enseigner aujourd’hui c’est aussi prendre en compte les besoins des élèves pour enrichir leur vie culturelle personnelle, une expérience a été menée cette année pour initier des élèves de lycée professionnel aux langues et cultures de l’Antiquité.

C’est ainsi qu’une classe de première professionnelle gestion-administration du lycée François-Truffaut a bénéficié d’un cycle d’initiation au latin et au grec durant l’accompagnement personnalisé.

Ce cycle a été modeste, mais visait un objectif très ambitieux : montrer aux élèves qu’ils étaient capables de suivre un enseignement exigeant de façon totalement « gratuite ». En effet, cet enseignement ne s’inscrit pas dans les programmes officiels du bac pro, il n’est pas évalué à l’examen. Il convient de souligner que les programmes de lettres des lycées professionnels sont riches en références  à la culture classique, ce qui crée une appétence significative auprès des élèves.

Il en découle que les élèves prennent conscience que leur parcours ne leur donne pas accès aux langues anciennes, ni à la philosophie, ni aux options artistiques. Ils le verbalisent et s’interrogent – nous interrogent –  sur cette absence, qu’ils expriment comme un manque.

Lire la suite

Je suis en 3e j’adore lire et j’adore écrire je veux devenir prof de littérature mais pour être prise dois-je faire du latin ou du grec ?

Portrait de jeune femme écrivant avec un stylet sur des tablettes de bois enduites de cire. Fresque, PompéiL’enquête sur les motivations et la formation requises pour devenir professeur de lettres sur ce site traverse les générations : dans les commentaires ajoutés aux témoignages et réflexions, une élève de troisième écrit :

« Bonjour, Je suis en 3eme j’adore lire mes lectures sont de niveaux adultes a 12 ans j’ai même lu « Autant en emporte le vent » a cet âge la et j’adore écrire je veux devenir prof de littérature depuis plusieurs années mais pour être prise dois je faire du latin ou du grec ? Merci. »

Des collaborateurs de l’École des lettres, enseignant dans les situations les plus diverses,  ou écrivains, lui répondent. Vos points de vue sont attendus !

Lire la suite