« Nouvelles avancées », le concours qui réconcilie les sciences et la littérature

Concours Nouvelles avancées : Dans la peau d'Archimède, Einstein et les autres...« Dans la peau d’Archimède, Einstein et les autres… »

Depuis 2010, date de sa création à l’ENSTA ParisTech, le concours de nouvelles « Nouvelles avancées » a pour objectif de rapprocher science et littérature en proposant à différents types de publics de rédiger une nouvelle autour d’une thématique inspirée par l’actualité scientifique.

Le concours distingue trois catégories : étudiants scientifiques, élèves et classes du secondaire et grand public.

Chaque année, un jury composé de personnalités du monde des sciences et des lettres choisit parmi quelque 600 nouvelles reçues les 10 lauréates qui seront couronnées lors de la remise de prix. Les précédents présidents du jury, le mathématicien Cédric Villani et la romancière Fatou Diomé, laissent leur place pour cette 7e édition au romancier et prix Goncourt 2012 Jérôme Ferrari et au physicien Étienne Klein.

.

Sous le patronage du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 2014, « Nouvelles avancées » bénéficie de l’appui de la ville de Palaiseau (91) et du soutien de nombreux partenaires issus du milieu scientifique et académique, comme le CEA et l’université Paris-Saclay, et du monde littéraire (Éditions Actes Sud, Maison des écrivains et de la littérature, l’École des lettres, etc.).

Dirigé par sa créatrice, Laurence Decréau, le concours est organisé depuis son origine par des étudiants de l’ENSTA ParisTech. Cette année, deux étudiants de l’université Paris-Saclay rejoignent l’équipe : un étudiant en biologie de l’université Paris-Sud et un étudiant de l’École polytechnique.

La 7e édition est ouverte à partir du 20 octobre 2015. La remise des prix se tiendra le 31 mars 2016 à l’ENSTA ParisTech.

Le thème retenu cette année, « Dans la peau d’Archimède, Einstein et les autres », permettra aux élèves du secondaire de contribuer au décloisonnement entre sciences et humanités, en les rassemblant au sein d’une culture réunifiée ; de favoriser une démarche transversale grâce au dialogue entre scientifiques et littéraires – les professeurs comme les élèves ; d’inciter les élèves à s’approprier la science par l’imagination ; de favoriser l’acquisition des règles de l’expression écrite à travers la création littéraire ; et enfin d’apprendre aux élèves à travailler ensemble en développant leurs complémentarités.

.

• Consulter le règlement du concours.

• Formulaire de pré-inscription.

• Jusqu’au 23 janvier 2016 : élaboration des productions en classe.

• 23 janvier 2016 : date limite de dépôt de la / des nouvelle(s) sur le site du concours.

• 31 mars 2016 : remise des prix à l’ENSTA ParisTech.

.

 Écrire une nouvelle (I). Par où commencer ?

• Écrire une nouvelle (II). Comment n’être ni trop court ni trop long ?

• Écrire une nouvelle (III). Comment trouver une chute ?

• Écrire une nouvelle (IV). Vive la contrainte ! par Laurence Decréau.

.• Vidéo de la table ronde : Le mélange des genres est-il mauvais genre ? dans le cadre de la remise des prix du concours « Nouvelles avancées 2014 » sur le thème « Panique chez les Taxons ».

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.