Réaliser une émission de radio avec des élèves : un projet pédagogique innovant et efficace

paroles-d-ecolesDonner la parole aux élèves et les aider à structurer un propos font partie du quotidien des enseignants. On sait bien que la maîtrise de l’expression orale et écrite signifie l’autonomie de la pensée chez des jeunes soumis à des discours dont ils semblent de moins en moins comprendre le sens.

Si le développement de la pensée critique est inscrit dans les Instructions officielles, difficile de mesurer les effets produits par le travail fait en classe. Difficile même de faire comprendre à des jeunes la nécessité de maîtriser le français en tant que langue normée.

Les deux expériences menées dans l’aire toulonnaise sont d’autant plus intéressantes qu’il s’agit de réaliser des émissions destinées à être diffusées sur l’antenne d’une radio associative qui émet sur la bande FM et en streaming (Radio Active 100.FM ou www.radio-active.net).

 

Paroles d’écoles
ou comment maîtriser les pouvoirs de la parole

Claude Manchet, professeur des écoles, est à l’origine du projet « Paroles d’écoles » qui concerne les élèves d’une dizaine d’écoles élémentaires de la circonscription de Toulon II. On observe chez ces élèves, issus de quartiers difficiles, un écart important entre leurs pratiques langagières courantes et les attentes de l’institution.

Ce projet innovant, qui consiste à construire une émission de radio destinée à être diffusée tous les quinze jours, a pour objectif de rendre les élèves acteurs de la parole et de leur faire comprendre les enjeux du discours par le biais d’une situation réelle de communication.

Lors d’ateliers d’écrit oralisé, chaque enseignant référent élabore des rubriques visant les compétences définies dans le socle commun. Les différents types de textes sont travaillés dans le but de fournir interviews, chroniques, récits, le tout sur le mode de l’échange puisque les différentes classes participant au projet sont amenées à s’écouter pour construire les émissions suivantes.

Rien ne serait possible sans l’investissement affectif des élèves qui voient leurs efforts récompensés par la fidélité des auditeurs et leurs réactions enthousiastes.

• Pour en savoir plus, vous pouvez suivre ce lien.

« Te voile pas la face ! » : une émission
où des lycéens parlent des vérités qui dérangent

Au lycée du Coudon, dans le Var, une semaine culturelle est organisée chaque année autour d’un thème choisi par l’équipe éducative. En 2013, le thème était celui des « vérités qui dérangent », à charge pour les différents enseignants impliqués dans le projet de proposer des activités pédagogiques et des projets culturels.

Une classe de première L a participé à cette semaine culturelle en imaginant une émission de radio de 70 minutes sur le sujet. Le projet a été développé durant le cours de français durant une dizaine d’heures d’accompagnement personnalisé, en collaboration avec le professeur documentaliste.

Afin qu’il s’approprient leur émission, les élèves ont été  initiés aussi bien à l’utilisation d’un logiciel de montage qu’à la création sonore. Après les premiers essais, la nécessité est apparue de passer par l’écrit pour oraliser correctement les productions.

Les rubriques choisies témoignent de la diversité des intérêts et des sensibilités des adolescents. Certains ont profité de l’occasion pour proposer des textes personnels : on peut ainsi entendre un écrit sur la liberté d’expression et un rap, d’autres ont préféré lire un classique de la littérature comme De l’esclavage des Nègres, de Montesquieu. Différents types de rubriques ont été retenus : chroniques humoristiques sur les régimes ou sur « Ces people qui dérangent », échange documenté sur l’usage du cannabis, « photographie » sonore de la classe où chaque élève donne sa version de la culture et d’une vérité qui dérange…

Enfin, la venue au lycée de Frédéric Nevchehirlian, un chanteur qui a mis en musique des textes inédits et engagés de Jacques Prévert dans son album Le soleil brille pour tout le monde ? a suscité des vocations journalistiques.

La radio apparaît bien comme un médium de proximité qui permet un échange sur le pouvoir de la parole, les enjeux de sa maîtrise et une écoute active. Imaginer une émission de radio conduit les élèves à être davantage conscients de la portée des mots et c’est aussi faire un pas, modestement, vers l’esprit critique et la citoyenneté.

• Pour en savoir plus, c’est ici.

Marie-Hélène Giannoni

 

1 réflexion sur « Réaliser une émission de radio avec des élèves : un projet pédagogique innovant et efficace »

  1. Bravo pour ces belles initiatives qui favorisent la créativité des élèves et leur permettent de « sortir » du lycée tout en invitant les auditeurs à y entrer!Et félicitation aux professeurs qui ont su mettre leurs compétences au service du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *