« Racisme et antisémitisme », un Mooc pour faire le point et pour agir

MOOC "Racisme et antisémitisme"Conçu par le sociologue Michel Wieviorka, réalisé par FMSH Production, avec le soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de la DILCRAH, le MOOC « Racisme et antisémitisme » dresse un état des lieux de la connaissance sur le racisme et l’antisémitisme à travers l’intervention de vingt personnalités françaises et internationales, chercheur.e.s, acteurs et actrices impliqué.e.s, avec toute l’épaisseur historique nécessaire, mais aussi le souci de répondre aux problèmes du moment.

Lire la suite

L’Autre est mon avenir – « Iliade », chant XXIV

"Priam baise les mains d'Achille", gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d'après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

« Priam baise les mains d’Achille », gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d’après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

La valeur hospitalité en littérature

Le dernier chant de l’Iliade donne à entendre et à partager un moment inouï : le vieux Priam, traversant les lignes ennemies sous la protection des dieux, vient supplier Achille de lui rendre le corps de son fils Hector. Pour toucher le cœur de celui qui lui a tué son fils, Priam évoque la figure de son père : moment d’empathie absolue, qui verra Achille restituer le corps d’Hector, après avoir offert l’hospitalité à Priam.

Dans le cadre de l’action académique « L’Autre est mon avenir », le chant XXIV de l’Iliade sera mis en scène et interprété par Dominique Proust le 24 mars à 14 heures au collège Jean-Baptiste-Poquelin, à Paris.

Lire la suite

Rencontre Petite enfance le lundi 6 mars 2017 à l’école des loisirs

"Grand", le magazine jeunesse de l'école des loisirsL’école des loisirs organise une rencontre le 6 mars 2017, de 9 h 30 à 12 h 30, sur la petite enfance et la lecture à l’occasion de la publication du magazine jeunesse Grand, dédié au médiateurs, et d’ouvrages proposés aux tout-petits.

Avec Viviane Bouysse,
inspectrice générale de l’Éducation nationale :
 » À l’école maternelle, jouer c’est apprendre « 

et Patrick Ben Soussan,
pédopsychiatre :
 » Aux livres les bébés ! « 

.
Lire la suite

Le Prix Jean Renoir des lycéens 2016-2017 sera remis en mai prochain

Prix Jean Renoir des lycéens

Le Prix de l’Éducation nationale du Festival de Cannes est mort… Vive le Prix Jean Renoir des lycéens. Né en 2011 à la suite du premier, victime de ses contraintes, et sur le modèle du Prix lycéen de l’académie de Créteil, le Prix Jean Renoir des lycéens (PJRL) voit son audience croître d’année en année. Il en est aujourd’hui à sa sixième édition.

Lire la suite

Les sorties scolaires et la découverte du spectacle vivant

Coupe du Grand Théâtre de LyonChacun a pu vérifier qu’une sortie scolaire laisse plus de traces qu’un cours, qu’un spectacle vu se grave plus dans la mémoire qu’une œuvre étudiée, et qu’une ambiance de groupe se renforce plus à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Malgré ces bénéfices si évidents, le ministère marque un intérêt peu appuyé pour l’étude de ces sorties pédagogiques et l’évaluation de leurs apports en un temps où pourtant tout est mesuré, quantifié et décrypté.

Préoccupé – à juste titre – par les questions de sécurité et d’égalité, il se focalise davantage sur les règles administratives et juridiques qui régissent l’organisation, le financement, l’encadrement et les responsabilités de ces sorties scolaires.

Lire la suite

Pédagogie de l’urgence : voyage au cœur d’un dispositif inédit

Plan du centre d'accueil d'Ivry

Plan du centre d’accueil d’Ivry © Julien Beller

Depuis près de deux ans, le flux des migrants a considérablement augmenté, et Paris, ville refuge d’une certaine partie d’entre eux, se doit de développer ses capacités d’accueil. En septembre 2016, Anne Hidalgo a annoncé la création de deux centres d’hébergements d’urgence à Paris.

Le premier a été installé il y a deux mois dans le nord de la capitale, et reçoit les hommes seuls. Sur une ancienne friche de la SNCF, le centre, d’une capacité de 400 personnes, peut accueillir 1 500 personnes par mois, car chaque homme y reste entre cinq et dix jours avant d’être orienté vers un hébergement plus pérenne.

Le second centre ouvrira ses portes dans quelques jours, à Ivry-sur-Seine. Sur un terrain appartenant à la Ville de Paris, le chantier bat son plein. La gestion du centre est confiée à Emmaüs solidarité, dont la première mission est de répondre à des questions simples, aux réponses quelquefois complexes : qui sera accueilli ? Pour combien de temps ? Pour quelle prise en charge ?

Lire la suite