Illettrisme, difficultés linguistiques : quelles réponses sur le territoire francilien ?

Le MOTifLe MOTif, observatoire du livre et de l’écrit en Île-de-France, organise, en partenariat avec l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme), une journée professionnelle sur l’illettrisme, et plus largement sur les difficultés linguistiques le jeudi 10 septembre 2015 à l’Archipel, Paris VIIIe.

Décrétée « Grande cause nationale » en 2013 par le Premier ministre, la lutte contre l’illettrisme connaît depuis des avancées majeures. Pour autant, sur les territoires, les professionnels et acteurs locaux peinent à comprendre et identifier le phénomène de l’illettrisme, souvent confondu avec les besoins d’apprentissage de la langue française, eux-mêmes importants en Île-de-France.

 

En effet, qu’elles aient été scolarisées ou non, en France ou ailleurs, les personnes en difficulté face à l’écrit représentent 1 million de franciliens, soit 13 % des adultes de 18 à 65 ans. Parmi elles, 300 000 personnes, soit 5 %, sont en situation d’illettrisme.

En termes de politiques publiques, la lutte contre l’illettrisme et la prise en charge des difficultés linguistiques relèvent de plusieurs champs d’intervention : éducation, jeunesse, formation professionnelle, insertion et emploi, action sociale, politique de la ville et politiques culturelles…

Cette journée veut montrer la diversité des acteurs impliqués comme la richesse des actions menées, et souhaite mettre en lumière le rôle des associations et des bibliothèques dans l’accès à la maîtrise de la langue française : qu’elle soit langue maternelle ou langue du pays d’accueil, c’est elle qui permet la communication entre tous et la participation à la vie sociale.

 

.

 Programme de la journée

 .
.
9 h 30-10 h 45. Introduction

Introduction par Serge Guérin, conseiller régional, président du MOTif.

Illettrisme et problématiques linguistiques : définitions, chiffres clés, enjeux... par Agnès Salvadori, chargée de mission régionale prévention et lutte contre l’illettrisme, ANLCI.

.

11 h 00-12 h 30. Prévention

L’illettrisme, une question scolaire, par Marie-France Bishop, professeure des universités en sciences de l’éducation à l’Institut d’éducation de l’Université de Cergy-Pontoise et l’ÉSPÉ de l’Académie de Versailles.

L’accompagnement vers la lecture mis en place par l’Association de la fondation étudiante pour la ville à Nanterre, par Léa Gaveau, chargée de développement local, Afev des Hauts-de-Seine ; Claire Fournié, c h a r g é e d e l a c o mmunication, compagnie Le temps de vivre ; un(e) volontaire en service civique.

Fondation SNCF : l’appel à projets « entre les lignes », par Catherine Luquet, responsable de programmes ; une association lauréate.

.

14 h – 15h 45. Repérage

Le repérage des jeunes en situation d’illettrisme lors des journées défense citoyenneté,
Établissement du service national d’Île-de-France (ESN-IDF) à Versailles, Éric Saugier, directeur adjoint.
• Les réponses :

Le plan de lutte contre l’illettrisme de la Ville de Paris, par Brigitte Ricci, chargée de mission “Expertise thématique”, direction de la démocratie, des citoyens et des territoires, Mairie de Paris ; une association intervenant dans le cadre du plan parisien.

Le service militaire adapté (SMA), par Charles Autheman, délégué général du Labo des histoires.

.

Le repérage de l’illettrisme et la prise en compte des difficultés linguistiques en prison

• Les réponses :

L’action mise en place par les enseignants en détention en matière de lutte contre l’illettrisme, par Isabelle Bryon, responsable nationale de l’enseignement, direction de l’administration pénitentiaire, ministère de la Justice

L’action de « Lire C’est Vivre », association en charge des bibliothèques à la maison d‘arrêt de Fleury-Mérogis, par Olwen Lesourd, directeur de Lire C’est Vivre.

.

16 h – 17 h 15. Partenariats

La coordination linguistique en Essonne : le partenariat avec la bibliothèque et le réseau de bénévoles, par Sylviane Lefièvre, responsable du Pôle linguistique et FLE, centre Mandela-la-Fontaine, Brétigny-sur-Orge (91).

La médiathèque de Choisy-le-Roi, le centre social et les ateliers sociolinguistiques, par Raphaële Afchain, référente formation public adulte.

Bibliothèques sans frontières (BSF), la médiathèque Françoise Sagan Paris X et le centre social, par Barnabé Louche, directeur des Partenariats, BSF.

Modérateur (après-midi) : Laurent Piolatto, délégué général de Lire et Faire lire.

.

S’inscrire à la journée

.

• Informations pratiques : 

– Jeudi 10 septembre de 9 h 30 à 17 h 30, L’Archipel, 26 bis, rue Saint-Pétersbourg, 75008 Paris. Métro : Place Clichy ou Europe. 

– Plan d’accès

– Contact : elodie.ficot@lemotif.fr.

.

La question de l’illettrisme sur le site de « l’École des lettres ».

.

.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.