L’Autre est mon avenir – « Iliade », chant XXIV

"Priam baise les mains d'Achille", gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d'après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

« Priam baise les mains d’Achille », gravure de Luigi Schiavonetti (1765-1810) d’après Johann Heinrich Füssli (1741-1825), 1805 © BNF

La valeur hospitalité en littérature

Le dernier chant de l’Iliade donne à entendre et à partager un moment inouï : le vieux Priam, traversant les lignes ennemies sous la protection des dieux, vient supplier Achille de lui rendre le corps de son fils Hector. Pour toucher le cœur de celui qui lui a tué son fils, Priam évoque la figure de son père : moment d’empathie absolue, qui verra Achille restituer le corps d’Hector, après avoir offert l’hospitalité à Priam.

Dans le cadre de l’action académique « L’Autre est mon avenir », le chant XXIV de l’Iliade sera mis en scène et interprété par Dominique Proust le 24 mars à 14 heures au collège Jean-Baptiste-Poquelin, à Paris.

Le spectacle s’ouvrira ensuite à la discussion avec le public, professeurs ou élèves accompagnés (fournir une liste nominale et s’assurer des autorisations nécessaires). Cette première représentation s’inscrit dans le plan académique de formation : « La valeur hospitalité en littérature ».

L’action académique « L’Autre est mon avenir », qui associe étroitement l’étude des textes fondateurs et l’enseignement moral et civique, reçoit depuis deux ans l’approbation et le soutien de l’Inspection générale des Lettres.

Ce moment fédérateur permettra de présenter à tous les participants volontaires ou potentiels le calendrier académique de l’ensemble de cette action pour 2017, en collège ou lycée, pour les adultes et pour les jeunes.

.

• L’Autre est mon avenir – « Iliade », chant XXIV, vendredi 24 mars, de 14 h à 16 h, au collège Jean-Baptiste-Poquelin, 6, rue Molière, 75001 Paris (métro Palais-Royal). Les inscriptions sont acceptées jusqu’au 14 mars, dernier délai, par mail à l’adresse : francoise.gomez@ac-paris.fr, en mentionnant en objet : « Iliade 24, 24 mars ».

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *