« La liberté d’expression, ça s’apprend. » Semaine de la presse et des médias dans l’École, 23-28 mars

La liberté d'expression, ça s'apprendAprès les attentats commis en ce début d’année, le ministère de l’Éducation nationale, sur proposition du Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi-Réseau Canopé), a décidé de modifier le thème de cette nouvelle édition de la Semaine de la presse et des médias dans l’école pour La liberté d’expression, ça s’apprend.
Ce rendez-vous qui a pour mission d’accompagner plus de trois millions d’élèves à la lecture critique et distanciée de l’information et à la production médiatique (22% des inscrits ont réalisé un média scolaire en 2014 pendant la Semaine de la presse) revêt une importance particulière cette année, aussi bien à l’École que dans les médias partenaires.

Plus que jamais, l’éducation des élèves aux médias et à l’information s’impose comme un enseignement au pluralisme, à la liberté d’opinion, à la liberté d’expression et au respect du débat démocratique dans une République laïque. C’est un enjeu de citoyenneté majeur pour apprendre le vivre ensemble.

Intégrée de manière transversale dans les différentes disciplines, cette éducation doit permettre aux élèves d’aiguiser leur esprit critique et de se forger une opinion ; compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie.

.

Un dispositif exceptionnel d’accompagnement pédagogique

.

Le Clemi met à la disposition des enseignants des ressources spécifiques :

• Une rubrique Je suis Charlie en ligne sur le site du Clemi. Comment les médias du monde entier ont-ils couvert les événements ? Comment les enseignants peuvent-ils en parler dans les classes ? Quels éléments pour utiliser la caricature en classe ?

• Des affiches avec la carte de la liberté de la presse dans le monde établie par Reporters sans frontières sont adressées à
tous les établissements scolaires inscrits.

• Un dossier pédagogique avec 27 fiches permettant aux enseignants d’aborder différentes facettes de l’éducation aux médias : « Identifier et prévenir le racisme sur Internet », « Liberté d’information, liberté d’expression », « Dessin de presse et fait divers », « L’actu par la BD »…) est envoyé à chaque enseignant.

.

Un soutien réaffirmé des médias partenaires

.
.
Les médias se sont mobilisés très rapidement afin de compléter leurs offres pour la Semaine de la presse.
• L’AFP propose un accès pour découvrir ses services texte, photo, infographie, vidéos et vidéographies en 6 langues, Le Monde propose un accès gratuit pendant un mois à son Edition abonnés numérique.
.
France Info propose des ateliers radios permettant ainsi d’aborder la question des sources et de la construction de  l’information.
.
Le Parisien-Aujourd’hui en France organise un tchat avec des journalistes pour découvrir les coulisses de la fabrication de l’info.
.
• De très nombreux journalistes de France Télévision, France 24, Tf1, l’AFP, la presse quotidienne régionale (ARPEJ), la presse nationale, Radio France, RFI, Monte Carlo Doualiya, etc., se déplaceront dans les classes pour expliquer leur métier aux élèves.
.
• D’autres partenaires ont souhaité mettre en avant des contenus sur la liberté d’expression tels que :
.
Arrêt sur images et TV5 Monde avec des dossiers thématiques ;
.
– France Médias Monde avec un outil multimédia pour décrypter la manipulation sur internet et l’embrigadement vers les réseaux sociaux djihadistes ;
.
– FranceTV éducation, des vidéos pour comprendre le respect du pluralisme dans la construction d’une émission de télévision ;
.
– Cartooning for Peace et Presstalis, une exposition sur le dessin de presse.
.
• Tous les partenariats médias sont consultables en ligne et des informations détaillées sont données sur le site du Clemi.
 .

*

 .

« L’École des lettres »,
les événements de janvier 2015
et l’éducation aux médias

.

• La morale républicaine à l’école : des principes à la réalité, par Antony Soron.

• L’humour, valeur nationale : mallette théorique pour interventions pédagogiques, par Anne-Marie Petitjean.

• Lire en hommage ? – Lire les images, par Frédéric Palierne.

• Cogito « Charlie » ergo sum, par Antony Soron.

Le temps des paradoxes, par Pascal Caglar.

Le bruit du silence, par Yves Stalloni.

• Trois remarques sur ce que peut faire le professeur de français, par Jean-Michel Zakhartchouk.

• Paris, dimanche 11 janvier 2015, 15h 25, boulevard Voltaire, par Geoffroy Morel.

• « Fanatisme  » , article du  » Dictionnaire philosophique portatif » de Voltaire, 1764.

• Pouvoir politique et liberté d’expression : Spinoza à la rescousse, par Florian Villain.

Racisme et terrorisme. Points de repère et données historiques, par Tramor Quemeneur.

 La représentation figurée du prophète Muhammad, par Vanessa Van Renterghem .

En parler, par Yves Stalloni.

« Je suis Charlie » : mobilisation collégienne et citoyenne, par Antony Soron.

• Liberté d’expression, j’écris ton nom. Témoignages de professeurs stagiaires.

• Quel est l’impact de l’École dans l’éducation à la citoyenneté ? Témoignage.

L’éducation aux médias et à l’information plus que jamais nécessaire, par Daniel Salles.

Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement, par Alexandre Lafon.

• « Nous, notre Histoire », d’Yvan Pommaux & Christophe Ylla-Somers, par Anne-Marie-Petitjean.

• Discours de Najat Vallaud-Belkacem, 22 janvier 2015 : « Mobilisation de l’École pour les valeurs de la République ».

Lettre de Najat Vallaud-Belkacem à la suite de l’attentat contre l’hebdomadaire « Charlie Hebdo ».

Liberté de conscience, liberté d’expression : des outils pédagogiques pour réfléchir avec les élèves sur Éduscol.

Communiqué de la Fédération nationale de la presse spécialisée.

 

• Tous les articles de « l’École des lettres » consacrés à léducation aux médias.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *