La collection « Globe », une livraison résolument optimiste

Homer H. Hickam Jr, "Rockets Boys"À l’instar de la devise positiviste qui orne le globe sur le drapeau brésilien, « Ordem e Progresso  » (« Ordre et Progrès »), cette série de livres fait la part belle aux aventures positives et aux réussites de vie.

Centrés sur l’aventure humaine, ces volumes présentent des récits à la première ou troisième personne, qui relatent les parcours de leurs protagonistes.

Rocket Boys raconte comment un enfant décide de devenir constructeur de fusées et comment, dans le contexte d’une ville minière, il mobilise les ressources et les savoirs pour y parvenir.

Le contraste entre le monde tout en profondeur de la mine et la course verticale des tuyères, doublé par celui entre un homme malade de la silicose et son fils qui regarde l’avenir, s’estompe cependant pour souligner les points de convergence, à l’américaine, de ces deux univers qui auront bâti leur avenir sur des bases différentes, mais dans le même esprit.

Le point de départ peut faire sourire – vouloir « mettre les Soviets en échec » après le lancement de Spoutnik 1, en 1957 –, mais  l’histoire du jeune garçon et le contexte minier peuvent servir de base de comparaison avec Germinal. Si de nombreux points communs se dégagent – vie de la mine et des mineurs, inscription dans une région possédant une forte identité culturelle –, les intentions de Zola et Homer H. Hickam se lisent toutefois, bien sûr, de manière différente.

William JKamkwamba, "Une éolienne en Afrique"N’oublions pas la question des filles, essentielle dans un récit américain qui accumule, par ailleurs, certains clichés du genre : rivalité entre la bande des musclés du club de foot et les cerveaux matheux, balades en voiture et bal du lycée…

Trois autres ouvrages complètent la première livraison de cette collection. Trois livres de témoignages sous forme de récits autobiographiques ou rapportés : J’ai un métier, Un très bon plan et Une éolienne en Afrique.

Ils procèdent du même dynamisme narratif et épousent bien le nouvel élan pour certains métiers que l’on voit se dessiner depuis quelques années. Sans tomber dans la nostalgie, Julien Millanvoye évoque l’Olympiade des métiers et Xavier-Laurent Petit les Compagnons et leur modernité.

William Kamkwamba, quant à lui, raconte comment, dans l’univers sans concession du Malawi et de ses famines, il est parvenu à développer un système ingénieux pour construire une éolienne.

La collection « Globe » montre ici les préoccupations de l’élève africain : système éducatif payant, peu d’aides, encore moins de matériel et… que manger ? – autant de problèmes que l’on a remisés un peu vite au nom du « décollage » de l’Afrique.

L’ensemble de la série forme un tout cohérent, fait d’expériences diverses, du récit d’aventures – individuelles ou non – dont la lecture pourrait enfin dégager une nuance d’optimisme.

Frédéric Palierne

editions_globe

• Globe, des histoires vraies qui donnent des pistes pour débuter dans la vie, par Frédéric Palierne.

Un très bon plan, de Xavier-Laurent Petit, par Stéphane Labbe.

• Le site des éditions Globe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *