De nouveaux programmes pour l’école maternelle et le collège en perspective

Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, a réuni aujourd’hui 6 décembre un Conseil supérieur de l’éducation (CSE) exceptionnel, pour exposer aux représentants de la communauté éducative ses orientations pour les futurs programmes scolaires, de la maternelle au collège.

Le ministre a demandé au nouveau Conseil supérieur des programmes, installé début octobre, de lui remettre des propositions pour la maternelle et pour les apprentissages des trois cycles d’enseignement devant mener à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

 

« Organisés de façon plus cohérente et plus progressive, les programmes scolaires devront permettre à tous les élèves d’acquérir des bases solides et de poursuivre leurs études. Ces nouveaux programmes contribueront à résorber les difficultés pointées par l’OCDE dans sa récente étude PISA.

Ces nouveaux programmes seront également conçus comme des leviers pour transformer les pratiques pédagogiques.

Organisée sur un cycle unique, l’école maternelle devra préparer progressivement les enfants aux apprentissages dispensés par la suite, en respectant le rythme de chacun.

En ce qui concerne l’école primaire, les nouveaux programmes tiendront compte des besoins exprimés par les enseignants dans le cadre de la consultation portant sur la mise en œuvre des programmes actuels.

Au collège, la réécriture des programmes devra permettre aux enseignants de travailler autrement pour que tous leurs élèves puissent mieux apprendre. Cela suppose que les enseignants aient du temps pour faire progresser chacun à son rythme. Sans bouleverser les horaires de chaque discipline, la réforme des programmes s’accompagnera de l’introduction de temps d’accompagnement pédagogique au sein des enseignements, et un volant d’heures professeurs sera alloué pour donner aux équipes davantage d’autonomie. Afin de traduire sur le terrain ces transformations pédagogiques, 4 000 postes seront créés dans les collèges. »

Par ailleurs, le ministre a annoncé la suppression de la note de vie scolaire, conformément au souhait exprimé par une très large majorité de la communauté éducative, et conformément à l’avis que le Conseil supérieur des programmes vient de lui remettre.

 

• Télécharger le Rapport de synthèse de la consultation nationale sur les programmes de l’école primaire.

La littérature à l’école. Sélection d’ouvrages pour une première culture littéraire à l’école maternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *