Thèmes de culture générale et expression en deuxième année de BTS, session 2019

Le Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 8 mars 2018 définit les thèmes de l’enseignement de culture générale et expression en deuxième année de BTS pour la session 2019.

Thème n° 1 : Corps naturel, corps artificiel.

Thème n° 2 : Seul avec tous.

Thème n° 1. Corps naturel, corps artificiel

Problématique

Le corps qui nous est donné à la naissance, source de bien-être, de plaisir, de douleur, évolue selon les lois de la nature et sous l’influence du milieu dans lequel nous vivons. Il se transforme, parfois lentement, imperceptiblement, parfois plus rapidement – à l’adolescence, par exemple – parfois même violemment –, en cas d’accident ou de maladie. Nous pouvons alors avoir l’impression que notre propre corps nous échappe, il peut même nous sembler étranger : on ne le reconnaît pas, on ne se reconnaît plus en lui.

Mais il est possible de l’apprivoiser, de soigner son apparence, voire de le modeler, de le discipliner, de l’améliorer, et même à présent de l’« augmenter ». Certains font donc acte de volonté et choisissent de l’entretenir, de le développer par le sport, de le modifier par la chirurgie esthétique ou par les technologies médicales les plus modernes.

Il fut une époque où le vieillissement et les accidents de la vie imposaient progressivement un corps diminué qu’on pouvait accepter avec une forme de sage sérénité. Les progrès scientifiques et technologiques incitent de plus en plus à refuser cette évolution naturelle qui porte atteinte tant à l’image que nous avons de nous-mêmes qu’à ce qui nous définit essentiellement : notre mobilité, nos perceptions, nos performances physiques et mentales.

Parallèlement, ces possibilités de modifications physiques nous invitent à réinterroger notre identité et notre rapport au temps et à la mort : la chirurgie esthétique et la recherche en biomécanique nous amènent à réfléchir sur les normes, les canons de la beauté, sur le jeunisme et la manière dont ces réalités s’imposent à nous. La science contemporaine nous conduit, in fine, à repenser les frontières entre le corps humain et la machine.

 

Thème n° 2. Seuls avec tous

Problématique

« Moi seule, et c’est assez ! » : par cette affirmation, la terrible Médée répond à sa confidente qui lui demande ce qui lui restera une fois son forfait accompli. Deux siècles après Corneille, Balzac reprend ces mots pour les mettre dans la bouche de la coquette duchesse de Langeais. Cette citation devient ainsi l’expression d’un égoïsme forcené qui, pour une part, caractérise nos sociétés contemporaines parfois taxées d’individualisme. À l’opposé, on entend le slogan scandé par des groupes de toute nature – rassemblements sportifs, associatifs, politiques, etc. – : « Tous ensemble ! ». Ces deux exclamations expriment deux comportements que chacun de nous peut ponctuellement ou durablement adopter.

C’est tantôt l’individu qui s’impose, avec ses enjeux personnels, ses impératifs identitaires, ses désirs égoïstes ; c’est tantôt le groupe qui permet d’exister, de se construire dans une collectivité, une communauté. La langue française saisit la totalité selon deux pronoms indéfinis à la valeur bien différente : « chacun » rend compte d’un ensemble sur un mode distributif quand « tous » ne saisit le groupe que de façon indistincte.

Si l’individu court le risque de se diluer dans le groupe, d’y perdre son originalité et sa liberté, inversement la société lui permet de maîtriser ses passions, de réguler ses excès et le groupe lui donne la puissance de l’action collective. En parlant d’une même voix, en unissant les énergies, le groupe gagne en cohérence et en efficacité. Le collectif est ainsi un moteur dans les domaines politiques, économiques, sociaux et artistiques. Aujourd’hui, les structures participatives, associatives, coopératives, mutuelles, donnent l’avantage à des usages partagés.

Comment conjuguer des forces et des intérêts divers dans une action et une existence communes, mais aussi, comment respecter les particularités d’individus, de personnes essentiellement singulières ?

Consulter la note de service détaillée indiquant les mots-clés et proposant bibliographies, iconographies et sitographies.

• De nombreux articles portant sur les œuvres mentionnées dans les deux bibliographies  sont disponibles dans les Archives de « l’École des lettres ».

• Consulter les dossiers consacrés aux BTS sur ce site.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *