Programme de littérature en Terminale L pour l’année 2017-2018

Bertrand Tavernier et Mélanie Thierry lors du tournage de "La Princesse de Montpensier" © StudioCanal, 2010

Bertrand Tavernier et Mélanie Thierry lors du tournage de « La Princesse de Montpensier » © StudioCanal, 2010

Pour l’année scolaire 2017-2018, la liste des œuvres obligatoires inscrites au programme de littérature de la classe terminale de la série littéraire est la suivante :

A. Domaine d’étude « Littérature et langages de l’image »

• Madame de Lafayette, La Princesse de Montpensier, 1662.

• Bertrand Tavernier, La Princesse de Montpensier, film français, 2010.

B. Domaine d’étude « Lire-écrire-publier »

• André Gide, Journal des Faux-Monnayeurs.

• André Gide, Les Faux-Monnayeurs.

Lire la suite

Reprendre des études pour reprendre sa vie en main

Lycée d'adulte de la Ville de Paris« Je ne veux pas rester dans une case. »

« Les emplois auxquels je peux accéder sans diplôme ne m’intéressent pas. »

« La culture, c’est identitaire, ça m’aide à savoir qui je suis. »

« Je veux trouver une porte d’entrée. « 

« Je veux retourner à l’école pour apprendre à écrire et à compter, je ne sais pas où m’adresser. »

Propos recueillis au
Lycée d’adultes de la Ville de Paris.

.Depuis 1980, le Lycée d’adultes de la Ville de Paris, dans le XIVe arrondissement, offre aux adultes qui souhaitent reprendre des études la possibilité de préparer le baccalauréat général, séries L, ES ou S. Né de la volonté politique parisienne en faveur de l’égalité des chances, il s’inscrit dans une longue tradition de formation en cours du soir [1] destinée aux adultes [2].

Lire la suite

La bienveillance en question

Les candidats au bac, série S, signent depuis cette semaine une pétition contre les dernières épreuves de maths qu’ils jugent trop dures (slogan « Arrêtez le carnage »). Certains médias qui relaient cette information ne manquent pas d’ajouter ce commentaire: pourtant plus de  90 % d’entre eux obtiendront leur bac. Traduisez : les épreuves ne sont pas si difficiles puisqu’ils réussissent en masse.

Loin de suggérer la mauvaise foi ou l’inconséquence des candidats, cette protestation lycéenne révèle au contraire l’honnêteté des élèves aux yeux de qui la maîtrise réelle du programme importe plus que sa notation, la réussite personnelle plus que l’évaluation nationale. Leur réaction intègre semble insensible à cette mystérieuse alchimie qui pourtant, année après année, change la boue des épreuves en or des résultats.

Cette transmutation savante s’opère selon un procédé très simple nommé : bienveillance. C’est trop dur mais la note est douce : bienveillance. C’est pas bon mais ça passe : bienveillance. On n’y arrive pas, mais on s’en sort : bienveillance. Ce que nous dit cette fronde lycéenne c’est que trop de bienveillance tue l’estime de soi.

Lire la suite

Épreuve de littérature en terminale L : « Lorenzaccio », de Musset. Proposition de corrigé

Alfons Mucha, "Lorenzaccio", 1896Le sujet national des épreuves de littérature en terminale L a pris appui, cette année, sur le domaine d’étude « Lire écrire publier » et invité les candidats à réfléchir sur le drame de Musset, Lorenzaccio.

Les deux questions bien ciblées visaient à faire mettre en œuvre les connaissances liées au domaine d’étude.

Notre proposition de corrigé se veut une réponse « réaliste » dans la mesure où il a été effectué dans les conditions de l’examen. Le lecteur voudra donc bien nous pardonner l’imprécision de certaines références

Lire la suite

Palmarès des lycées : pour de nouveaux indicateurs

Indicateurs de résultats des lycéesNe dites pas classement, dites indicateurs de résultats, ne dites pas  bons et mauvais lycées, dites réalité complexe et relative, ne dites pas tyrannie des chiffres dites outils d’amélioration de l’efficacité de l’action.

Le ministère peut bien recourir à toutes les variantes d’euphémismes que notre langue permet, ce palmarès des lycées en forme d’indicateurs statistiques  a chaque année un effet dévastateur, trompeur pour la plupart des parents, exaspérant pour la plupart des enseignants.

Plus que ces chiffres,  donnés pourtant par le ministère comme des éléments de réflexion, c’est l’établissement et la publication de pareilles statistiques qui invite à s’interroger.

Lire la suite

Programme 2014-2015 de la classe terminale littéraire

Gustave Flaubert dissèque Madame Bovary. Achille Lemot, "La Parole", 1869

Gustave Flaubert
dissèque Madame Bovary.
Achille Lemot, « La Parole », 1869

 

Le Bulletin officiel n° 15 du 10 avril 2014 précise la liste des œuvres obligatoires inscrites au programme de littérature de la classe terminale de la série littéraire pour l’année scolaire 2014-2015 :

 

• Domaine d’étude Littérature et langages de l’image :

Les Mains libres, Paul Éluard et Man Ray, « Poésie »,  Gallimard.

 

• Domaine d’étude Lire-écrire-publier :

Madame Bovary, de Gustave Flaubert.

.

Lire la suite