« L’École des lettres » vous accompagne tout l’été pour vous aider à préparer la rentrée

ecoledeslettres-6

 

L’abonnement à l’École des lettres en quatre points :

Un suivi permanent de l’actualité pédagogique, littéraire et culturelle.

Des propositions de séquences toujours expérimentées en classe.

L’accès aux articles et numéros archivés de 1995 à 2016 (plus de 40 000 pages).

L’assurance de disposer d’un magazine indépendant, accessible sur tous supports, réalisé par des enseignants, formateurs, chercheurs, écrivains et illustrateurs qui confrontent leurs expériences.

Lire la suite

La question de la lecture à l’école et au collège : des recommandations d’experts pour quoi faire ?

Jean-Baptiste Greuze, "Le Petit Paresseux", 1755, musée Fabre, Montpellier

Jean-Baptiste Greuze, « Le Petit Paresseux », 1755, musée Fabre, Montpellier

Les 16 et 17 mars dernier s’est tenue à l’ÉNS de Lyon la Conférence de consensus du Conseil national de l’évaluation du système scolaire, « Lire, comprendre, apprendre », présidée par Michel Lussault, directeur de l’Institut français de l’éducation. Celui-ci affirme qu’il ne s’agissait pas de « s’accorder sur une théorie générale de la lecture » mais bien de « caractériser les obstacles que rencontrent les élèves, pour identifier quelques pistes de solutions ».

Fort bien. Mais, hélas, le comité d’organisation n’a guère entendu les vœux de son président car le rapport final ne fait guère qu’élaborer une énième poétique de la lecture, une énième typologie des lecteurs, une analyse linguistique de plus des éléments à maîtriser (à commencer par les mots), et ses recommandations se bornent à enfoncer des portes ouvertes : faire lire régulièrement les élèves à voix haute, développer la compréhension orale, consacrer un temps à l’étude de la langue, faire de la classe un lieu d’écoute et de parole, et bien d’autres évidences encore qu’il ne suffit pas de répéter pour les convertir en actes.

Lire la suite

« L’École des lettres » 2016

1_4_couverture_3-2015-2016_couv.1_4

« L’École des lettres », toujours ouverte à vos réflexions et à vos recherches,
vous souhaite une très belle année 2016 !
Nous remercions par avance toutes celles et ceux qui viendront rejoindre
une rédaction indépendante, soucieuse avant tout de l’intérêt des élèves,
pour faire part de leurs expériences, de leurs recherches, et de leurs attentes.
C’est bien sûr avec plaisir que nous contribuerons à mettre en valeur
le travail de vos classes et vos propres démarches pédagogiques,
et que nous ouvrirons avec vous les débats qu’appelle
l’avenir de l’enseignement.

Claude Riva, Marie-Hélène Sabard
Pour nous contacter : courrier@ecoledeslettres.fr

Au sommaire du premier numéro de l’année

Lire la suite

Un atelier d’écriture poétique à partir de la photographie en classe de seconde

 

Un atelier d’écriture poétique à partir de la photographie en classe de seconde

« M’aimez-vous assez pour placer un cadenas à mon nom sur le pont des Arts ? »

Imager / Imaginer

Quand photographie et écriture se co-fondent

Atelier d’écriture poétique à partir de la photographie en classe de seconde
mené en partenariat avec Charlotte Escamez, artiste intervenante

Lire la suite

Dans le cahier de Margaux

Cahlier-de-margaux-1Quelle forme peut prendre aujourd’hui un enseignement explicite du pré-rédactionnel en collège ?

Comment peut-il s’intégrer dans les pratiques ordinaires de l’enseignement du français ?

Cet article se propose d’analyser une séance menée en classe de cinquième, à partir d’un document extrait du « cahier d’auteur » de Margaux D., élève en 2013-2014, en classe de cinquième dans notre collège du réseau d’éducation prioritaire du XXe arrondissement de Paris.

Lire la suite

La dictée quotidienne ? – De ces rituels qui rassurent…

juliette-drouetAu premier abord, on aura tout lieu de s’étonner qu’une ministre qui valorise la pratique interdisciplinaire dans le cadre des modules EPI et réinvente l’enseignement civique et moral, affirme comme une ligne force (cf. Le Monde du 19 septembre 2015) la nécessité de la dictée quotidienne, modalité d’apprentissage a priori la plus traditionnelle qui soit :

« Car, oui, la pratique répétée de la lecture et de l’écriture, la discipline exigée par des dictées quotidiennes sont indispensables […] ».

Avant donc de considérer ce propos, il convient d’envisager la force subliminale des six lettres formant le mot dictée dans les consciences françaises.

Lire la suite