Une séquence « zéro » adaptable à toutes les classes de collège

chenUne « séquence zéro » ?

Moment du premier échange avec la classe, la première séance ne justifie pas pour autant une exclusivité orale.

L’idée est ici de permettre aux jeunes professeurs de lettres de prendre en mains leur classe en s’appuyant sur une base de travail applicable dès la première semaine de septembre.

La voici.

.
Première séance (1h ou 2h)

La fiche d’activités proposée à la manière du « questionnaire de Proust » permet de mettre les élèves au travail par écrit. Pour autant, elle ne suppose pas de longs développements et favorise l’interaction « professeur-élèves ». Il est en effet probable que quelques précisions seront demandées par rapport à telle ou telle question.

Ce sera l’occasion pour le professeur d’individualiser les réponses (après une première partie de séance où il s’est a priori davantage adressé au groupe classe).

Ces fiches non évaluées seront ramassées par le professeur afin d’en prendre connaissance. Au moment de leur remise, le professeur indique à ses élèves qu’il proposera à nouveau cette fiche au mois de juin. Les élèves pourront alors comparer les réponses données au début et en fin d’année scolaire.

Dans le cas d’une séance initiale de deux heures, on pourra demander avant la remise des fiches de faire lire par les élèves une au moins de leurs réponses (au choix). Les réponses donneront lieu de la part du professeur à un questionnement visant à la fois un approfondissement et une meilleure connaissance de l’élève.

.
Deuxième séance (1h ou 2h)

TEXTES SUPPORT :

• Pour les classes de 6e et de 5e

"Le Prince Tigre", de Chen Jian Hong, l'école des loisirsLe Prince Tigre, de Chen Jiang Hong, disponible dans les collections « Album » et « Lutin poche » de l’école des loisirs ainsi qu’en album filmé.

Résumé : Dans la forêt profonde, la Tigresse pleure la mort de ses petits que des chasseurs ont tués. Depuis, elle rôde autour des villages, pleine de haine et de chagrin. Un soir, elle détruit les maisons, dévore les hommes et les bêtes, mais cela n’apaise pas sa colère, au contraire. Le pays est plongé dans la terreur.

Le roi consulte la vieille Lao Lao, qui lui déconseille formellement de lever une armée. Une seule chose, selon elle, peut apaiser sa colère. Le roi doit lui donner son fils unique, Wen. Le roi et la reine ont le cœur brisé. Wen est si petit ! Son père l’accompagne pourtant aux abords du territoire de la Tigresse. « Je n’ai pas peur », dit-il à son père. Il marche longtemps, puis, fatigué, s’endort au pied d’un arbre. Déjà la Tigresse a senti son odeur…

Chen Jiang Hong © l'école des loisirs

Chen Jiang Hong © l’école des loisirs

– Un entretien vidéo avec Chen Jian Hong  à propos de l’album autobiographique Mao et moi (l’école des loisirs, 2008) pour découvrir le peintre et auteur-illustrateur.

performance

– Et la vidéo d’une performance réalisée par Chen Jian Hong au musée des arts décoratifs.

.

Dino Buzzati (1906-1972)

Dino Buzzati (1906-1972)

.

• Pour les classes de 4e et 3e

"Le K", de Dino Buzzati« Le Veston ensorcelé », l’une des plus brèves nouvelles du recueil Le K, de Dino Buzzati (fréquemment reproduite dans les manuels et disponible en Pocket), qui est une variation du mythe de Faust.

Premières lignes : « Bien que j’apprécie l’élégance vestimentaire, je ne fais guère attention, habituellement, à la perfection plus ou moins grande avec laquelle sont coupés les complets de mes semblables. Un soir pourtant, lors d’une réception dans une maison de Milan, je fis la connaissance d’un homme qui paraissait avoir la quarantaine et qui resplendissait littéralement à cause de la beauté linéaire, pure, absolue de son vêtement. »

Le texte ne sera distribué que lors de la deuxième phase de la séance.

– Un entretien avec Dino Buzzati en 1971 :

Entretien avec Dino Buzzati dans son salon, à Milan, en 1971 © INA

Entretien avec Dino Buzzati dans son salon, à Milan, en 1971 © INA

 

Première phase : émission d’hypothèses

Pour Le Prince Tigre, analyse de la représentation de la sculpture, présentée sous forme d’affiche, qui a inspiré l’auteur du récit.

Chen Jiang Hong, "Le prince Tigre" © l'école des loisirs

Chen Jiang Hong, « Le prince Tigre », page 20 © l’école des loisirs, 2005

 

Quelle histoire pourrait-on raconter à partir de cette sculpture ?

Pour « Le Veston ensorcelé », analyse du titre écrit en grands caractères au tableau.
Quelle histoire pourrait-on raconter à partir de ce titre ?

• La réflexion collective sera suivie d’un travail individuel au brouillon et de la restitution orale de quelques productions.

.
Deuxième phase : lecture de chaque texte par le professeur

Questions à poser oralement :

De quoi parle cette histoire ? Quel est le problème posé ? Qui est le personnage principal ?

.
Troisième phase : lecture du texte par les élèves

À la suite de cette lecture, question complémentaire (traitable à l’oral ou à l’écrit en
fonction du temps) : Qu’est-ce qui change entre votre version et la version initiale ? Ensuite…

Dans le cas du Prince Tigre, feuilletage de l’album avec le groupe classe.

Dans le cas du « Veston ensorcelé », présenter le recueil d’où est extrait le texte.

.

Troisième séance (1 h)

Elle est consacrée à une question de langue. Il serait intéressant qu’elle s’appuie sur les
productions des élèves (leur « version de l’histoire »).

Il est possible de partir de leurs erreurs en s’intéressant à ce qui relève de la syntaxe ou
du lexique. Le professeur effectue le relevé de quelques erreurs au tableau. Les élèves sont invités à les corriger oralement, puis à déterminer une possible classification de ces erreurs.

Dans un second temps, on propose une activité plus « écrite ». Après avoir corrigé l’erreur, l’élève doit en donner la catégorie (erreur d’accord par exemple).

Cette séance est l’occasion de mettre en perspective les enjeux des séances de langue. Dans le cas, où le professeur doit encore « composer » avec des heures ou des minutes qui lui restent en fin de semaine, on peut imaginer la possibilité d’un feuilletage des manuels de la classe : ce qui peut permettre un balayage rapide du programme.

En ce qui concerne le choix de la base du travail écrit (cahier ou classeur), il est souhaitable de ne pas se prononcer « définitivement » trop tôt. Quoi qu’il en soit, la séquence « zéro » est écrite sur feuilles (à mettre ensuite dans un protège-documents).

Antony Soron, ÉSPÉ Paris

.

« L’École des lettres » met à votre disposition plusieurs centaines d’exemples de séquences, toujours expérimentées en classe et très soigneusement mises en forme.

Exemples de séquences.

S’abonner en ligne pour télécharger instantanément les articles de votre choix (un an, 36 €).

Conseils pour la prérentrée des nouveaux professeurs de lettres, par Antony Soron.

Premlier poste : dix conseils pour entrer dans le métier, par Thérèse de Paulis.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *