« Amin », de Philippe Faucon. Le destin de l’étranger entre liberté et destin

Moustapha Mbengue dans "Amin", de Philippe Faucon © Pyramide distribution

Moustapha Mbengue dans « Amin », de Philippe Faucon © Pyramide distribution

Le nouveau film de Philippe Faucon paraît s’inscrire facilement dans la galerie de personnages contemporains et émouvants qu’il sait souvent créer.

Après s’être intéressé à l’émancipation des jeunes filles ou des jeunes femmes avec Muriel fait le désespoir de ses parents ou Samia, après avoir essayé de montrer les questions qui se posent aux mères maghrébines (dans Fatima) ou à celles qui ont l’âge d’être grands-mères (avec le film Dans la vie où s’entraident une juive et une musulmane), Faucon revient à des portraits d’hommes en crise, entre deux pays, entre deux familles.

Lire la suite

La théorie des ensembles. À propos de l’histoire littéraire

Nos bibliothèques racontent une histoire qui ne correspond pas à l’histoire de la littérature, qui ne peut pas coïncider avec elle parce qu’elle est l’histoire de notre vie.

Et si nous sommes capables à peu près de situer ces livres dans l’histoire de la littérature, et capables à peu près de situer l’histoire de la littérature dans l’histoire de France, nous sommes plus capables encore de les situer dans l’histoire de notre vie puisque ce sont eux, davantage peut-être que les photographies, qui nous permettent de reconstituer les voix et les visages, les émotions qu’ils soulevaient en nous.

Lire la suite

Qui est le Soldat inconnu ? Symbole guerrier ou exhortation à la paix ?

11-Novembre 2018 : des lycéens de l’académie de Créteil lisent sous l’Arc de triomphe, et devant plus de 70 chefs d’État et de gouvernement, des textes écrits par des soldats le 11 novembre 1918. © CR.

Les élèves savent-ils encore que, depuis les années 1920 chaque jour, à 18 h 30, qu’il vente, pleuve ou neige, une flamme est ravivée sous !’Arc de triomphe, à Paris, au-dessus du tom­beau d’un soldat anonyme de la Grande Guerre ?

S’agit-il d’un culte désuet, d’une cérémonie archaïque vouée à maintenir intacte une « culture de guerre » plus qu’à célébrer la paix ?

Loin de s’inscrire dans un passéisme patriotard, la question, à l’horizon du centenaire de l’armistice de 1918, n’a rien d’anecdotique. Il n’est pas inutile de se pencher sur l’histoire de ce sym­bole dans le cadre du cours d’histoire ou de projets pluridisciplinaires plus ambitieux. Elle s’appuie sur une mémoire qu’il convient de connaître, quitte à en critiquer le sens…

Lire la suite

Perdre un livre. À propos de l’histoire littéraire

Les nouveaux programmes de français pour le lycée redonnent toute son importance à l’histoire littéraire. Celle-ci doit permettre d’expliquer aux élèves comment les écrivains se situent dans l’histoire générale de la France et comment ils se situent les uns par rapport aux autres, dans une logique de continuité ou dans une logique de rupture, et pour parler en termes plus contemporains dans une logique de conservation ou dans une logique de disruption.

Cela revient à dire que la chronologie est une notion centrale dans l’apprentissage de la littérature et tout cela serait merveilleux s’il s’agissait en effet d’une chronologie ludique, si les nouveaux programmes permettaient de jouer avec la notion de chronologie et de manipuler cette notion pour en analyser les fondements et les principes. Mais en l’occurrence il ne s’agit pas de n’importe quelle sorte de chronologie. Il ne s’agit pas d’une chronologie à plusieurs vecteurs.

Lire la suite

« Les Frères Lehman », de Stefano Massini, Prix Médicis Essai 2018

"Les Frères Lehman", de Stefano MassiniDans la danse avec les frères Lehman

En donnant un chant épique qui se déroule sur un air de piano mécanique, Stefano Massini saisit la trépidation de l’Amérique à travers le destin d’une dynastie, celle des banquiers Lehman.

Du rythme avant toute chose, semble nous dire Stefano Massini dont le livre à peine ouvert saisit son lecteur, le prend par la main pour l’entraîner dans la ronde de la vie des frères Lehmann.

Tout se passe comme si le premier arrivant passait son bras sous le vôtre pour ne plus vous lâcher avant le terme de cette aventure, la fin de la partie et celle de la musique.

Lire la suite

Le thème de la pauvreté des enfants dans la littérature pour la jeunesse

La pauvreté à l’œuvre dans la littérature pour la jeunesseEn 2018-2019, le Centre de recherche et d’information sur la littérature de jeunesse (CRILJ) met en place une série d’actions qui posera, à la fois, la question des représentations de la pauvreté dans les livres écrits à destination des enfants et des jeunes et celle des conséquences des situations de misère et de précarité sur la jeunesse.

Dans ce cadre prennent place la réalisation d’une brochure, conçue comme un support pour accompagner et faciliter les actions de médiation programmées sur ce thème, ainsi qu’un colloque et un Cahier du CRILJ reprenant l’ensemble des communications du colloque.

Lire la suite

« Comédie-Française, une histoire du théâtre », par Agathe Sanjuan et Martial Poirson

« Comédie-Française, une histoire du théâtre », par Agathe Sanjuan et Martial PoirsonDans la préface qu’il consacre à cet ouvrage, l’administrateur général du Théâtre, Éric Ruf, s’étonne qu’il n’y ait pas eu de livre généraliste sur la Comédie-Française.

Étonnement fort juste et fort provisoire car désormais avec ce Comédie-Française, une histoire du théâtre, d’Agathe Sanjuan et Martial Poirson, le manque est réparé, le vide est comblé, et de manière magistrale et éclatante.

L’ouvrage est en effet une histoire et une étude, une somme d’informations érudites et plaisantes, une enquête sur la singularité d’un théâtre hors du commun en Europe, une participation à la vie même de cette institution, qu’il ne faut surtout pas réduire à un musée du théâtre français.

Lire la suite