Quel crédit accorder au rapport de l’OCDE sur l’efficacité des politiques éducatives ?

Quel crédit accorder au rapport de l’OCDE sur l’efficacité des politiques éducatives? L’OCDE ne se contente pas de publier des enquêtes : elle les commente, les compare et les traduit en recommandations; ainsi vient-elle de livrer son rapport sur L’Efficacité des politiques éducatives européennes, en confrontant les chiffres de Pisa 2015 (résultats des élèves en mathématiques et « littératie ») aux systèmes éducatifs de l’OCDE.

Son interrogation était la suivante : quelles différences observe-t-on dans les politiques de gestion des enseignants entre les pays performants et les autres (la France en l’occurrence) ?

Lire la suite

L’utilisation du numérique pour penser, développer et évaluer l’impact des projets européens tout en se formant

Erasmus + FranceLe mardi 1er mars 2011, en contextualisant la révolution numérique dans l’histoire de l’humanité, Michel Serres évoquait les possibilités de libération des créatrices dans « Les nouveaux défis de l’éducation » lors d’un discours à l’Académie française :

« Oui, nous vivons une période comparable à l’aurore de la Paideia, après que les Grecs apprirent à écrire et démontrer ; comparable à la Renaissance qui vit naître l’impression et le règne du livre apparaître ; période incomparable pourtant, puisqu’en même temps que ces techniques mutent, le corps se métamorphose, changent la naissance et la mort, la souffrance et la guérison, l’être-au-monde lui-même, les métiers, l’espace et l’habitat. Face à ces mutations, sans doute convient-il d’inventer d’inimaginables nouveautés, hors les cadres désuets qui formatent encore nos conduites et nos projets. Nos institutions luisent d’un éclat qui ressemble, aujourd’hui, à celui des constellations dont l’astrophysique nous apprit jadis qu’elles étaient mortes déjà depuis longtemps. »

La liste des outils numériques disponibles est importante dans une démarche de projet. Cet article a pour objet d’ouvrir des pistes pour se servir du numérique dans un projet – et tout particulièrement un projet européen.

Lire la suite

Numérique et éducation : illusions, régressions, inégalités, enfermement algorithmique et extrémisme violent

Education et numériqueExtraordinairement rapide, la révolution technologique produit parfois des effets contraires aux promesses initialement formulées. Il semble ainsi prudent de prendre un peu de distance et de se demander si cette révolution technologique est synonyme de progrès ou de régression pour l’humanité, tout en sachant qu’elle apparaît inéluctable et irréversible.

En effet, ce que nous enseigne la réalité, c’est que le numérique reproduit aussi les inégalités. La notion de « fracture numérique » apparaît alors que le numérique est l’objet de nombreuses critiques dans le domaine de la santé publique, de la sécurité internationale et des droits fondamentaux.

Lire la suite

Numérique et éducation : promesses, espoirs et textes cadres

Numérique et éducation : promesses, espoirs et textes cadresMême si le cœur de notre monde continue de battre, son écorce est fragilisée par les dérèglements climatiques. Notre planète doit faire face à des mouvements de population sans précédents et l’humanité est confrontée à un avenir incertain.

Nous ferons ici le point sur les moyens élaborés par les États et organisations supranationales pour gérer cette situation, et sur les textes cadres récents au niveau international et européen définissant le lien entre numérique et éducation.

Lire la suite

De l’éducation nationale à l’ouverture européenne et internationale

De l’éducation nationale à l’ouverture européenne et internationale

Depuis le début du XXIe siècle, tous les grands textes sur l’école – lois d’orientation, décrets, programmes, circulaires – prônent la notion d’ouverture : école ouverte, ouverture à la diversité, ouverture sur le monde de l’entreprise, ouverture à l’Europe, ouverture à l’international, etc.

L’enjeu de cette ouverture n’a toutefois jamais été clairement formulé.

Lire la suite

Le multilinguisme en Europe hier et aujourd’hui : un idéal devenu un défi

Le multilinguisme en Eutope

La devise «The more languages you know, the more of a person you are » (« Plus tu connais de langues, plus tu es humain ») a présidé à la première définition très idéaliste du mot « multilinguisme », qui apparaît dans la communication de la commission au Parlement européen du 22 novembre 2005 intitulée « Un nouveau cadre stratégique pour le multilinguisme ».

En 2008, une nouvelle communication, « Multilinguisme : un atout pour l’Europe et un engagement commun », a installé l’objectif du Conseil européen de Barcelone (l’acquisition de deux langues, en plus de la langue maternelle, dès le plus jeune âge) au cœur de la politique de la commission en faveur du multilinguisme.

Lire la suite

L’enseignement de la littérature française est-il incontournable ?

De la manière d'enseigner et d'étudier les Belles-lettres par rapport à l'esprit et au cœur, par M. Rollin, ancien Recteur de l'Université de Paris (1765)

« De la manière d’enseigner et d’étudier les Belles-lettres par rapport à l’esprit et au cœur », par M. Rollin, ancien Recteur de l’Université de Paris. À  Paris, chez les Frères Estienne, rue S. Jacques, à la Vertu, 1765.

À l’heure où une réflexion s’engage sur la pertinence et les modalités d’un enseignement de la littérature européenne, il est peut-être bon de désamorcer une critique spontanée et compréhensible qui s’indignerait d’un risque de mise à l’écart des auteurs français dans les programmes révisés du secondaire.

Sans prendre parti et par seul souci d’information, on rappellera que l’enseignement de la littérature française n’est jamais qu’un moment de l’histoire des écoles et collèges français, un moment récent ayant connu son apogée dans la première moitié du XXe siècle, et que la littérature enseignée en classe, la littérature de fait classique, a toujours traduit les relations que l’État entretenait avec les notions de culture et d’éducation.

Lire la suite