« Amélioration des taux de recrutements aux Capes 2018 »? Une communication en trompe-l’œil

Capes 2018Faut-il se féliciter du nombre de postes pourvus aux différents Capes cette année comme le fait le Ministère ? Carton plein en Histoire-Géo, en Anglais, en Lettres modernes, progrès spectaculaires en Allemand et en Mathématiques : miracle, résurrection, retour de l’attractivité, faudrait-il retrouver la foi en une profession où « plus d’une personne sur cinq par génération est suffisamment attirée par les métiers de l’éducation pour passer un concours de recrutement« ?

Ces mots  fameux des Lettres persanes de Montesquieu me reviennent en ce jour de communiqué triomphal :  » Ce roi  est un grand magicien. »

Lire la suite

Ouverture des inscriptions aux concours enseignants 2015

Concours de recrutement 2015Les inscriptions à la session 2015 des concours enseignants sont ouvertes du jeudi 11 septembre à 12 heures au mardi 21 octobre à 17 heures. Les épreuves (écrits d’admissibilité et oraux d’admission) se dérouleront entre la fin du mois de mars et le mois de juin 2015.

Sont concernés :

• les étudiants en première année ou deuxième année de master « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation MEEF »,

• les étudiants en première année ou deuxième année de master d’autres filières,

• les personnes déjà titulaires d’un diplôme de master ou équivalent.

Lire la suite

Madame de Sévigné, lettres du 3 au 11 mars 1671

Mme de Sévigné, par Claude Lefèbvre

Mme de Sévigné, par Claude Lefèbvre,
musée Carnavalet

Nous proposons ici une étude littéraire de trois lettres de Mme de Sévigné adressées à Mme de Grignan, un mois après son départ pour la Provence

Ces lettres correspondent donc à un éloignement dont la durée permet à la fois de mesurer la douleur désormais lestée d’une certaine épaisseur de temps et de prendre acte de la régularité d’un commerce destiné à la compenser.

Ce jeu de balancier délimite l’espace rhétorique au sein duquel se joue la communication entre la mère et la fille. L’écriture de la lettre se manifeste comme l’expression d’un échange à distance équivalant à une conversation avec un absent. En cela, ces lettres, comme le reste de la correspondance de Mme de Sévigné, répondent à la définition canonique de l’échange épistolaire. Cette définition peut cependant s’infléchir lorsque l’on examine la manière d’écrire des deux femmes.

Lire la suite