« Le Traitement », de Martin Crimp

"Le Traitement", de Martin CrimpDepuis près de trente ans le Britannique Martin Crimp est reconnu comme un auteur majeur du théâtre de notre temps. Les scènes françaises, comme la Colline ou Chaillot ne manquent pas de jouer ses créations, et le Théâtre des Abbesses reprend actuellement avec brio l’une de ses pièces emblématiques des années 90, Le Traitement, écrite à l’occasion d’une résidence d’artiste à New York.

Les historiens savent à quel point l’art vivant, l’art contemporain, est la rencontre entre un talent individuel et les tendances culturelles collectives de son temps : ce Traitement ne fera pas mentir les critiques, en traduisant en langage dramatique l’ambiance new-yorkaise du roman noir, le questionnement d’actualité sur les rapports de violence hommes-femmes, et l’interrogation sur l’art, entre recherche de vérité et désir de popularité.

Lire la suite

« Une aventure théâtrale, 30 ans de décentralisation », de Daniel Cling

Daniel Cing, "Une aventure théâtrale, 30 ans de décentralisation"Alors que pour beaucoup, actuellement, le spectacle vivant reste loin derrière les divers écrans dont nous disposons, il semble important de rappeler, ou d’apprendre, que, il y a quelques décennies, l’ensemble des artisans de l’art théâtral a voulu faire connaître celui-ci à toute la population française, et plus seulement parisienne, et sans renier sa qualité artistique.

C’est ce que montre le film de Daniel Cling, Une aventure théâtrale, 30 ans de décentralisation, qui avait été présenté en juillet dernier au Festival d’Avignon, et qui vient de sortir en France en janvier 2018. Ces « 30 ans » sont en fait 34, le film partant de 1947, année où Jeanne Laurent, sous-directrice des spectacles et de la musique au département Arts et Lettres du ministère de l’Éducation nationale, initie cette décentralisation, jusqu’à l’élection de François Mitterrand, qui coïncide avec la fin de cette aventure.

Lire la suite

Jean-Luc Lagarce, classique contemporain ?

Cécile Brune, Suliane Brahim, Clotilde de Bayser, Rebecca Marder, Jennifer Decker dans « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne », de Jean-Luc Lagarce © Comédie-Française

Une rencontre publique est organisée le mercredi 31 janvier à 14 h 30 au Théâtre du Vieux-Colombier autour de la pièce de Jean-Luc Lagarce : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne : « Classique contemporain ? Genèse, création et transmission ».
« Jean-Luc Lagarce, un des auteurs français les plus joués et traduits dans le monde, est mort il y a plus de vingt ans et, de manière curieusement accélérée, il est en train de devenir un classique. Les classiques ont cela de bon qu’ils sont ouverts aux différentes interprétations et qu’il n’y a pas ou plus, les concernant, de formes à respecter ou de religions à entretenir. » Éric Ruf, administrateur de la Comédie-Française.

Lire la suite

Les trente ans du Théâtre national de la Colline

Théâtre national de la CollineLe Théâtre de la Colline a fêté ses trente ans le 13 janvier 2018. À l’occasion de cet anniversaire, son directeur, Wajdi Mouawad, a souhaité rendre hommage à ses prédécesseurs Jorge Lavelli, Alain Françon, Serge Braunschweig, et rappeler l’histoire ininterrompue depuis 1988 d’un théâtre consacré aux auteurs contemporains, nationaux et internationaux.

Il semblait au départ qu’il y eut une audace un peu folle d’offrir une scène à l’écriture théâtrale contemporaine, mais le public donna raison à ceux qui avaient cru aux auteurs vivants, aux créations, aux expérimentations, puisque avec plus de 2,8 millions de spectateurs en trente ans, la Colline contribue tout autant que la Comédie-Française, aux succès des théâtres nationaux.

Lire la suite

2018, année du théâtre ?

Il y a quelques années les dissertations en khâgne ou au Capes portaient régulièrement sur le roman, ce genre polymorphe, assimilant tous les genres, toutes les formes, capable de tout intégrer, science ou poésie, document ou écriture intime, monologue ou polyphonie…

Il semble qu’aujourd’hui cette capacité à tout absorber, tout assimiler, tout sublimer, revienne au théâtre, nouveau genre total, hégémonique, conquérant, attirant à lui tous les arts de la scène et du spectacle.

Lire la suite

Hommage à Jacques Lassalle

Jacques Lassalle © Françoise Gomez

Jacques Lassalle © Françoise Gomez

« Ce n’est pas l’acteur qui parle le texte. C’est le texte qui se parle en l’acteur. »

Conversations sur la formation de l’acteur,
Jacques Lassalle et Jean-Loup Rivière,
Actes-Sud-Papiers – CNSAD, 2004 (p. 66).

 

Au moment de souhaiter à tous les passionnés de théâtre une magnifique année 2018, c’est par un hommage à un grand maître qu’il convient de commencer : Jacques Lasalle nous a en effet quittés le 2 janvier.

 

Lire la suite

« Jusque dans vos bras », mise en scène de Jean-Christophe Meurisse & Les Chiens de Navarre

Une question d’abord, posée dans le programme du spectacle, par le metteur en scène, Jean-Christophe Meurisse. :

« Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ? »

Défiance ? Provocation ? Au contraire, invitation à une plaisante réflexion de choc sur un sujet – essentiel ?, en tout cas, cacophonique – qui fait aujourd’hui dissensus selon que l’on regarde en arrière ou devant soi.

Lire la suite

« F(l)ammes », texte et mise en scène d’Ahmed Madani

"F(l)ammes", d’Ahmed Madani © François-Louis Athénas

« F(l)ammes », d’Ahmed Madani © François-Louis Athénas

Elles sont dix sur scène. Dix jeunes femmes, comédiennes amateurs, fraîches, pétillantes, revigorantes, toutes issues des quartiers sensibles. Garges-les-Gonesse, Montreuil, Mantes-la-Jolie, Boulogne-Billancourt (oui, la cité du « Pont de Sèvres »)…

Plus exactement, ce sont les histoires personnelles dont elles témoignent qui sont revigorantes, et pleines d’espoir et de joie. Et ce, malgré les douleurs, les souvenirs meurtris qui hantent parfois leurs mémoires d’enfant ou d’adolescente.

Lire la suite