Un « Tartuffe » inconnu en trois actes

Le "Tartuffe" en trois actes de MolièreLe 30 janvier 2017 s’est déroulée dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne une lecture d’un Tartuffe inconnu jusqu’alors, retrouvé ou plutôt reconstruit par Georges Forestier, chercheur en littérature et spécialiste du théâtre classique français du XVIIe siècle et par Nicole Grellet et son atelier de théâtre.

Il s’agissait de reconstituer la préfiguration de la pièce, qui sera jouée en costume le 24 avril prochain dans le même lieu.

.

« Tartuffe » avant « Tartuffe »

Car il y a un Tartuffe inconnu, de 1664, en trois actes et qui fut interdit, on verra pourquoi en allant assister à la représentation. Le personnage ne connaît pas le même sort que celui de l’imposteur que nous rencontrons dans la pièce en cinq actes, pièce moraliste avec « un IIe acte un peu hors d’œuvre et un Ve acte trop politique ».

Au contraire la version en trois actes est une satire d’un Molière humoriste, et ce Tartuffe-là n’est pas un imposteur.

Cette pièce reconstituée est bien l’œuvre authentique d’un Molière irrévérent et humaniste, qui n’avait pas composé avec la censure ou la morale.

Dans la deuxième version des événements ont été ajoutés pour éviter la censure, comme le mariage de la fille de la maison avec un dévot (chose impossible à l’époque).

.

Un français qui chante

La pièce sera interprétée le 24 avril prochain dans un français « historiquement informé » c’est-à-dire en reproduisant la prononciation et la déclamation du théâtre de cette époque. Les « r » s’y roulent, les pluriels en « s » se prononcent, les phonèmes diffèrent, les alexandrins règnent. La langue chante.

Avis donc aux amateurs, de Molière, de Tartuffe, d’histoire du théâtre français et de langue française. On ne s’ennuie pas une seconde : c’est drôle, intelligent, fin, réjouissant et les comédiens-lecteurs sont parfaits.

Élodie Gillibert

 

En Sorbonne, amphithéâtre Richelieu, le 28 avril 2017, à 20 h.

Le texte du « Tartuffe » en trois actes, accompagné d’une présentation, est consultable sur le site Molière 21, édité par l’université Paris 4-Sorbonne, qui présente des outils d’investigation et d’interprétation de l’œuvre.

Voir également sur ce site : un numéro spécial de « l’École des lettres »,  Le théâtre à l’âge classique, et les très nombreux articles consacrés à Molière.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *