Jean-Luc Lagarce, classique contemporain ?

Cécile Brune, Suliane Brahim, Clotilde de Bayser, Rebecca Marder, Jennifer Decker dans « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne », de Jean-Luc Lagarce © Comédie-Française

Une rencontre publique est organisée le mercredi 31 janvier à 14 h 30 au Théâtre du Vieux-Colombier autour de la pièce de Jean-Luc Lagarce : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne : « Classique contemporain ? Genèse, création et transmission ».
« Jean-Luc Lagarce, un des auteurs français les plus joués et traduits dans le monde, est mort il y a plus de vingt ans et, de manière curieusement accélérée, il est en train de devenir un classique. Les classiques ont cela de bon qu’ils sont ouverts aux différentes interprétations et qu’il n’y a pas ou plus, les concernant, de formes à respecter ou de religions à entretenir. » Éric Ruf, administrateur de la Comédie-Française.

 
De la genèse à la transmission en passant par la création, cette après-midi d’étude réunira
 
– Chloé Dabert, metteure en scène ;
 
– Joël Jouanneau, auteur et metteur en scène : Un texte pour la première fois en scène, les enjeux de la création ;
 
– Jean-Claude Lallias, conseiller théâtre pour le réseau Canopé : Les enjeux de la transmission, du texte à la mise en scène ;
 
– Alexandra Moreira Da Silva, traductrice en portugais de l’œuvre de Jean-Luc Lagarce et maître de conférences en Études théâtrales à l’université Paris III – Sorbonne nouvelle : Les éléments constitutifs d’un classique contemporain dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne ;
 
– Modérateur : François Berreur (acteur, metteur en scène et éditeur des textes de Jean-Luc Lagarce dont il fut également l’assistant).
.

• Théâtre du Vieux-Colombier, 21, rue du Vieux-Colombier, Paris 6e. Mercredi 30 janvier, 14 h 30, entrée libre.  01 44 39 87 00..

Présentation de la pièce sur le site de la Comédie-Française. Représentations du 24 janvier au 4 mars 2018.
.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.