La collection « Théâtre » de l’école des loisirs

Catalogue "Théâtre", l'école des loisirs, 2017Qui pouvait y croire ?

Un jour de l’automne 1994 l’école des loisirs a accepté de relever le défi, aberrant à l’époque, de créer une collection « Théâtre ». Ça ne marchera jamais, ça ne se vendra pas, ça n’intéresse personne, entendait-on.

Un jour de l’automne 2016, soit vingt-deux ans plus tard, la pièce de Nathalie Papin, Léonie et Noélie a reçu le Grand Prix de littérature dramatique jeunesse.

Entre ces deux dates, la reconnaissance de cette littérature dans les recommandations du ministère de l’Éducation nationale ; des combats, des déceptions, des joies, beaucoup d’obstination ; et surtout des rencontres avec des passionnés engagés dans cette aventure collective.

Des écrivains de talent d’abord, soucieux de s’adresser à l’en­fance et à l’adolescence dans une langue singulière loin des stéréo­types dont la rue et les écrans les abreuvent ; qui prennent les enfants au sérieux même quand ils les font rire : Philippe Dorin, Eugène Durif, Karin Serres, Olivier Py, Catherine Zambon ou encore Philippe Gauthier, Jacques Descorde, Éric Pessan, Catherine Anne et tant d’autres…

Des bibliothécaires et des libraires, des directeurs de théâtre, des éditeurs, des universitaires, des représentants des ministères de l’Éducation et de la Culture, des comédiens, des metteurs en scène, des médiateurs. Des profes­seurs aussi, convaincus que la littérature dramatique a ce pouvoir d’interroger, de jouer avec les codes, de bouleverser les dyna­miques de classe, d’apprendre l’humilité, la patience, le silence et l’écoute, vertus devenues si rares.

Tous militants d’une même cause : faire accéder le plus d’en­fants possible au théâtre, pas seulement au spectacle vivant, mais à l’expérience d’une écriture qui a vocation à être dite à haute voix et devant tout le monde, et par conséquent à devenir une expé­rience collective, un partage.

Vingt-deux ans plus tard, une chose est sûre: nous avions rai­son d’y croire.

Nous avons toujours raison d’y croire.

Brigitte Smadja
directrice de la collection Théâtre

.

• Le catalogue 2017 de la collection « Théâtre » (64 p.), présenté par ordre alphabétique d’auteurs, par thèmes, par niveaux scolaires – de nombreuses pièces sont recommandées par le ministère de l’Éducation nationale – et par nombre de personnages, vous sera adressé sur simple demande à : courrier@ecoledeslettres.fr

• Voir sur ce site : Le Grand Prix de Littérature dramatique jeunesse décerné à Nathalie Papin et dans le numéro 3 de « l’École des lettres » 2016-2017, un entretien avec Nathalie Papin, par Jean-Claude Lallias.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *