« Le Muz », un musée en ligne dédié aux œuvres des enfants


3 filleFondé par l’auteur-illustrateur Claude Ponti, le Muz, musée virtuel des œuvres des enfants, rassemble des créations qui empruntent toutes les formes d’expressions – dessins, sculptures, écrits, photos, créations sonores, vidéos. Sélectionnées sans complaisance par un jury, elles sont présentées dans les « salles d’exposition » du site lemuz.org.

Toutes les cultures y ont leur place. Aujourd’hui des sculptures d’enfants français côtoient des peintures de petits Lacandons (Chiapas) et des Coblas écrits et illustrés par les enfants de Biaha Blanca (Argentine).

Pour les fondateurs du Muz, quel que soit leur âge, leur pays ou leur culture, les enfants participent à la création du patrimoine culturel de l’humanité au même titre que les adultes.

Des collections particulières d’une grande richesse sont également confiées au Muz. La dernière en date, constituée par René Baldy, professeur en psychologie du développement, est consacrée à l’évolution de la représentation du « bonhomme » par l’enfant.

La collection est présentée dans trois salles. La salle 1 (Évolution du bonhomme) a valeur d’initiation. Elle donne au visiteur une « grille » et des points de repères pour situer le dessin du bonhomme dans le développement de l’enfant. Dans la salle 2, nous voyons le bonhomme, mais aussi d’autres dessins, évoluer sous le crayon et les feutres de Rosalia. Les transformations du bonhomme suivent la trace de son propre cheminement. Dans la salle 3,le visiteur  est amené à observer comment des enfants d’âges différents traitent un même sujet : Le footballeur. Des centaines d’œuvres rejoindront cette collection.

Une nouvelle salle sera prochainement consacrée à la représentation de l’enfant « en train de travailler dans sa classe », et une autre au bonhomme qui « éprouve une émotion ».

Pour Claude Ponti,  » René Baldy n’interprète pas le “bonhomme”. Il en montre la dynamique, l’évolution au cours du développement de l’enfant. Et c’est là un endroit où l’on se rejoint, lui et moi.

C’est un point crucial : l’enfant est une personne en évolution, en développement. Personne curieuse, observatrice et réfléchie. Tentatives, essais, succès, recommencements, acquisitions jalonnent son mode de construction. L’enfant est un être de culture qui se construit. Le dessin pratiqué par les enfants, plus particulièrement le “bonhomme”, fait partie intégrante de la construction de soi. Il s’agit de s’écrire, de se dessiner. Au regard des autres et au regard de soi-même. L’enfant entre dans la culture de tous, par le dessin, fait culturel et fait personnel. Il exprime dans le dessin sa pensée de soi. Il se voit, se laisse voir. Il dessine aussi l’idée qu’il se fait du monde et prend sa place dans le monde.

Cette collection et le regard qui y est porté montrent la richesse et la variété infinie d’un thème simple et pourtant profondément bouleversant. Comment l’enfant s’invente et se réinvente en permanence tout en se construisant. »

 

• Visiter le Muz.

• Soumettre une œuvre au Muz.

Lire l’entretien avec Anne Josse , qui administre le site du Muz, dans le numéro de l’École des lettres consacré à L’Histoire des arts, de l’école au lycée.

• Découvrir les albums de Claude Ponti publiés à l’école des loisirs.

• Quatre entretiens vidéo avec Claude Ponti.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *