Faut-il sauver l’attention ? Dialogue entre neurosciences et pédagogie

Faut-il sauver l'attention. Dialogue entre neurosciences et pédagogieEn 2017, les enfants de quatre à six ans passent chaque jour plus de deux heures devant un écran. Sollicitée par un monde hyperconnecté, l’attention est devenue un bien précieux, le fameux « temps de cerveau disponible » qui fait polémique.

Pourtant, tablettes et smartphones ont investi les espaces de transmission de savoir. En France, l’Éducation nationale envisage de doter chaque élève d’une tablette en classe de cinquième. L’école jouerait-elle contre son camp ?

Lire la suite

Balzac en questions, l’avant-propos de « La Comédie humaine »

Honoré de BalzacLes premières autorités dont se réclame Balzac sont littéraires et renvoient à ces grands classiques du XVIIe siècle, vénérés depuis le XVIIIe siècle, que sont les « grands auteurs » représentés par les majores Corneille et Molière.

Le titre général de La Comédie humaine est, tout autant qu’une référence à Dante, un hommage explicite à l’œuvre de Molière, considérée, au-delà du genre de la comédie, comme une vaste fresque anthropologique, sociologique et morale, et donc comme un précédent à une entreprise dont le « moyen d’exécution » nouveau (le roman) ne doit pas faire oublier qu’il se rattache à l’ancien projet de connaissance de l’homme.

Lire la suite

« Lire est le propre de l’homme. De l’enfant lecteur au libre électeur »

Dessin d'Alan Mets in "Lire est le propre de l'homme"

Dessin d’Alan Mets in « Lire est le propre de l’homme » © l’école des loisirs, 2012

L’école des loisirs a publié voici quelque temps un recueil de témoignages et réflexions de cinquante auteurs et illustrateurs pour l’enfance et la jeunesse.

Ce manifeste de 192 pages, disponible gratuitement, très largement diffusé, se propose de rappeler l’importance du livre dans le développement de l’enfant et de l’adolescent, ainsi que le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et, donc, démocratie.

Comme le souligne Marie-Aude Murail, « ce n’est pas la lecture qui est en danger, ce sont les illettrés ».

Car l’enjeu est bien là : c’est l’éducation du sens critique qui donne aux lecteurs la possibilité de choisir et leur assure d’être des femmes et des hommes libres demain.

l’École des lettres

Lire la suite

« The Lost City of Z », de James Gray, une quête mythique et philosophique

« The Lost City of Z », de James GrayEn 2009, La Cité perdue de Z, de David Grann, journaliste du New Yorker, remporte aux États-Unis un énorme succès de librairie. Cette enquête retrace la vie du major Percy Fawcett, explorateur convaincu d’avoir trouvé en Bolivie une cité qui ferait reculer les frontières du monde connu. Il disparaît mystérieusement avec son fils en 1925 lors de sa troisième expédition.

Cette aventure a lieu au début du XXe siècle, période des grandes explorations comme celle d’Ernest Shackelton parti à la découverte de l’Antarctique et d’Hiram Bingham découvrant le Machu Picchu au Pérou. Brad Pitt se passionne pour ce livre et passe commande du film à James Gray.

Lire la suite

Rencontre avec Gerda Muller

Le samedi 29 avril, à partir de 11 h, la librairie Chantelivre accueillera Gerda Muller, auteure d’albums majeurs depuis plus de soixante ans – dont Boucle d’or et les trois ours, Les Quatre Musiciens de Brème...

Une œuvre essentielle qui vaut autant par ses qualités esthétiques et son optimisme que par la richesse de ses scenarii.

Lire la suite

« L’Opéra », de Jean-Stéphane Bron. L’excellence à l’œuvre

"L’Opéra", de Jean-Stéphane BronL’excellence à l’œuvre. Voilà qui résume bien le parti pris documentaire de L’Opéra, le huitième long-métrage de Jean-Stéphane Bron. Une large saison durant (de janvier 2015 à juillet 2016), le cinéaste helvétique a promené sa caméra dans les couloirs, bureaux, salles et coulisses de l’Opéra national de Paris pour en ausculter le fonctionnement.

Le résultat, ou comment du labeur naît le beau, est passionnant.

Lire la suite

« Histoire mondiale de la France », sous la direction de Patrick Boucheron

"Histoire mondiale de la France", sous la direction de Patrick BoucheronEn ces temps de campagne présidentielle, le passé de la France et ses dates et figures tutélaires sont convoqués par tous les candidats en fonction du sens qu’ils souhaitent lui donner. En proposant une histoire mondiale de la France, Patrick Boucheron et des coordinateurs apportent une réflexion rafraîchissante et utile sur l’histoire, son écriture et ses usages.

L’ouvrage volumineux de 790 pages, qui ne doit pas rebuter le lecteur hésitant, s’ouvre sur ce propos de l’historien Jules Michelet : « Ce ne serait pas trop de l’histoire du monde pour expliquer la France » (Introduction à l’histoire universelle,1831). Affirmation qui pourrait paraître paradoxale tant Michelet est associé à l’écriture du « roman national » français, tout entier tourné vers la définition d’une France à l’histoire providentielle et universelle.

Lire la suite

« Corporate », de Nicolas Silhol

Céline Sa "Corporate", de Nicolas Silhol © Kazak ProductionsL’ultra-moderne solitude d’entreprise

De Ressources humaines de Laurent Cantet (1999) à La Loi du marché de Stéphane Brizé (2015), le drame social à la française a progressivement fait du monde du travail ou de l’entreprise une matière première de la création cinématographique.

Le premier long métrage de Nicolas Silhol poursuit dans cette veine en se focalisant sur le destin contrarié d’une ambitieuse manageuse en ressources humaines consécutif au suicide d’un cadre de sa société sur son lieu de travail.

Résolument engagé et à ce titre fort peu goûté entre autres par les dirigeants d’entreprises de télécommunication, Corporate explicite ses enjeux dès l’avertissement précédant la séquence inaugurale du film : « Les personnages sont fictifs. Les méthodes de management sont réelles. »

Lire la suite