« Roubaix, une lumière », d’Arnaud Desplechin

Retour à Roubaix pour Arnaud Desplechin, qui y est né, y a vécu, et y a tourné deux de ses films, Un conte de Noël (2008) et Trois Souvenirs de ma jeunesse (2015). Retour sur les terres urbaines de sa jeunesse, mais pas à l’urbanité de son territoire cinématographique.

Le réalisateur, habitué des tourments d’un certain milieu aisé et cultivé, a cette fois fait le choix de poser sa caméra dans le quartier ouvrier du Pile où une octogénaire a été assassinée. Comme une manière d’interroger « sa » ville à l’envers, d’en questionner la part maudite qui court dans ses rues comme un sang acide coule dans les veines de certains de ses habitants.

Continuer la lecture

Renouveler le conseil de classe et stimuler la motivation scolaire

Le conseil de classe ! Redouté ou attendu, trimestriel ou semestriel, distributeur de félicitations ou de mises en garde… cette réunion de tous les professeurs d’une classe, du chef d’établissement, des représentants des élèves et des parents est organisée sous cette forme depuis 1985. Parfois, s’y agrègent d’autres personnels tels que les PSYEN, le médecin scolaire, les infirmiers scolaires.

L’orientation de cet article est subjectivement en faveur d’une transformation du conseil de classe afin de ne plus en faire un tribunal mais bien un lieu de conscientisation des apprentissages et donc de stimulation de la motivation scolaire.

Continuer la lecture

 « Dramaturgies de l’atelier-théâtre 2 : Au bonheur des petites formes », de Chantal Dulibine et Bernard Grosjean

« Dramaturgies de l’atelier-théâtre 2 : Au bonheur des petites formes », de Chantal Dulibine et Bernard Grosjean,Cet ouvrage est la seconde collaboration de Chantal Dulibine, enseignante et formatrice d’enseignants, et Bernard Grosjean, metteur en scène-intervenant et enseignant à l’Institut d’études théâtrales de Paris III.

Dans leur premier opus, Coups de théâtre en classe entière au collège et au lycée, les deux auteurs avaient déjà exploré les diverses façons d’aborder le texte et le jeu théâtral en contexte scolaire. Ils proposaient, sous forme de fiches pédagogiques concrètes, une réflexion sur les consignes pour lire, jouer, écrire et regarder du théâtre, sur les moyens d’étendre le répertoire travaillé au domaine contemporain, et sur les obstacles qui risquaient de se présenter aux enseignants et artistes-intervenants souhaitant mettre en place ce type d’atelier.

Pour s’adapter au format de plus en plus réduit des ateliers théâtre, ils proposent cette fois-ci un ouvrage consacré aux petites formes, c’est-à-dire à des spectacles composés de plusieurs textes, le plus souvent dramatiques, qui se frottent les uns aux autres pour donner un sens inédit. Tout en offrant une plus grande flexibilité en termes de postes de jeu, de dispositif scénique et de temporalité, la petite forme stimule l’imaginaire des élèves en s’appuyant sur une grande diversité culturelle et un renouvellement des formes dramatiques.

Continuer la lecture

Programme national d’œuvres pour l’enseignement de français dans les classes de première générale et de première technologique en 2019-2020

Le programme de français fixe quatre objets d’étude pour la classe de première : la poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, la littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle, le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle, le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle.

Chacun des objets d’étude associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique.

Le programme national de douze œuvres, renouvelé par moitié tous les ans, définit trois œuvres par objet d’étude, parmi lesquelles le professeur en choisit une et son parcours associé. (Note de service n° 2019-032 du 1-4-2019.)

Continuer la lecture

Concours des dix mots 2019-2020

La thématique de l’Imagier et du Concours des dix mots 2019-2020 est maintenant connue : Dis-moi dix mots au fil de l’eau.

Les dix mots retenus sont les suivants : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler, spitant.

Les mots qui, de près ou de loin, désignent l’eau sont d’une infinie richesse. Dix sont proposés ici, comme autant d’invitations au voyage, à la réflexion, au plaisir, à la poésie. Réalisez avec votre classe une œuvre artistique et littéraire à partir de ces dix mots.

Continuer la lecture

Une enquête en terre indienne et un peu plus : « La Note indienne », de David Grann

Des romans ethnographiques de Tony Hillerman qui nous introduisent à la culture navajo jusqu’à Cœur de tonnerre, le film qui mêle FBI et affaires indiennes, nous sommes familiarisés depuis une trentaine d’années avec le roman policier en terre indienne pour reprendre l’intitulé d’une collection fondamentale dirigée par Francis Geffard.

David Grann, s’il ne néglige pas le suspens, aborde plusieurs genres dans La Note américaine à mesure qu’il franchit les cercles d’une enquête toujours plus inquiétante.

Continuer la lecture

« Contre le théâtre politique », d’Olivier Neveux

Olivier Neveux, "Contre le théâtre politique"Écho du mot fameux de Sacha Guitry, « Les femmes je suis contre, tout contre », ce  Contre le théâtre politique est moins le signe d’une opposition à un quelconque théâtre politique qu’une enquête sur tout ce qui vient, comme le dit son auteur,  « buter contre le théâtre politique », autrement dit tout ce qui l’entoure pour mieux le contenir ou au contraire l’aider à s’affranchir.

Olivier Neveux poursuit ici une œuvre universitaire constamment tournée vers les luttes du théâtre dont l’avant-dernier essai, Politiques du spectateur (2013) étudiait les façons dont le théâtre transgressif traitait son spectateur.

Dans ce Contre le théâtre politique, il s’agit désormais d’étudier comment le théâtre se situe face à l’État, ce qu’il fait de la politique ou comment il est politique.

Continuer la lecture